Hello-o!
Vote du 1er Juillet donné.
Regardez votre gain!!
Voteur de la Semaine :
Gokushi!
Nous recrutons à bras ouverts!
Graphiste; Codeur/euse;
Animateur/trice; Et encore!
Lisez le topic pour plus d'info'.
Beaucoup de disponibilité pour
plusieurs rang haut placé.
Soyez un valeureux Gardien
ou créer votre propre groupe!


Situé en 2060, où toutes les familles que l'on connaissait ont été détruites par un terrible fléau. Une nouvelle ère se lève encore une fois.
 

Une prime, ça reste longtemps

 :: # Néo # :: # Territoire du Gouvernement # :: Villes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Nov 2017 - 2:28
Groupe : Mercenaire solitaire ; Rang : S; Pseudonyme : Benitora ; Flamme : Tempête ; Comportement : Prompt au combat ; Sexe : Homme ; Prime : … Un million de Yens.

C’est cette prime qui est toujours visible dans le milieu des Mercenaire et chasseur de prime. C’est cette prime qui, depuis quelque temps, s’effrite car personne ne retrouve la trace de ce-dit Benitora. C’est cette prime que lui-même a demandé de mettre en affichage! Toujours d’actualité également, il faut dire que notre « Benitora » est bien en sécurité dans l’appartement d’une grande ville des États-Unis, avec une membre plutôt doué me du grand groupe qu’est la SECURITY, ne voyageant pas trop, et toujours sous de faux nom la plupart du temps, gentillesse de Louise Firestar. Oui, notre cher amnésique possède « légitimement » une prime du joli montant du chiffre des millionnaire sur son petit minois, mais ne se rappelant de rien sur lui-même, ceci fait donc partit des choses qui lui sont inconnues! Mais cela ne veux pas dire qu’il en est de même pour tout le monde!!  Qui sait quand une personne va se décider à chercher, ou va croiser ce fameux « Benitora » en se rappelant la prime?


    –Pourquoi c’est à moi d’aller chercher le restaurant?

Groupe : Civil ; Rang : A de la difficulté à manifester sa flamme; Prénom : Gokushi, peut-être ; Comportement : Préfère éviter le danger ; Sexe : Homme; Danger représenté : Très faible.

Pour cause sur… Pas lui en tout cas… c’est certain. Gokushi était sortit de son « petit confort », si on peut appeler ça comme ça, car il avait perdu un pari, et devait donc choisir un restaurant pour se soir, ce qu’il commençait déjà à faire dans ce début d’après-midi, plus ou moins  la tête ailleurs. Regardant avec pas vraiment d’entrain les places marchandes et de restauration, la condition était « Pas de fast-food » bien évidemment. Il pourrait bien sur faire ça très rapidement, prendre le premier venu ou au hasard, mais il était plus dans sa bulle à réfléchir a son prochain mouvement sur sa quête de retrouver sa mémoire, et de bougonner un peu qu’il doive choisir un restaurant ainsi, plutôt que de bien chercher et penser à la chose présente. C’est donc en regardant plus le sol que devant lui qu’il fini par évidemment rentré doucement dans quelqu’un, s’excusant, des deux partit, Gokushi reprit sa route encore plus concentré sur son objectif principal, et non celui du restaurant. Pourtant, depuis, il croirait qu’on l’observe, qu’on le suive même, peut-être même à plusieurs il avait l’impression parfois… Mais comme il se dit qu’ici, il ne devrait rien arriver, le jeune Gokushi laisse passer, il a peut-être quelque chose qui attire l’Attention? Ses cheveux bleu peut-être?
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Nov 2017 - 22:43

Un midi aux Etats-Unis

N

oah marchait lentement derrière sa petite sœur, observant de loin cette boule d’énergie, qu’il avait fini par suivre en Amérique. Pendant plus de deux semaines elle l’avait harcelé avec ce projet, et ce, presque jour et nuit. Si l’albinos l’avait d’abord envoyée balader, car il n’avait aucune raison de s’y rendre, il s’était ensuite dit que de se rendre aux divers salons des progrès qu’offrait ce pays ne pouvait peut-être pas être si mal que ça.

Le temps de demander une pause à son boss, lui promettre d’être discret, d’acheter les billets, de faire les valises et de réserver une location, en deux-trois mouvements ils y étaient. Leur père ne les avaient pas suivi, faute de temps.

Les Etats-Unis. Noah n’y était pas revenu depuis la fin de ses études. D’une part parce qu’il se faisait discret avec les Accieri et d’autre part à cause de l’arrestation de son ami par la S.E.C.U.R.I.T.Y. Même si cette raison était moindre, elle importait tout de même. D’ailleurs, ça serait peut-être l’occasion de prendre des nouvelles de Ziang, si ça n’engendrait pas trop de risque.

Il fut tiré de ses pensées par une légère bousculade, suivit d’une excuse rapide. Ah. Ces Américains, toujours pressés et pas fichu de s’excuser vraiment. Il esquissa un sourire. Les Français n’étaient pas vraiment mieux. Parfois, pires même. Il n’aperçut juste qu’une tignasse bleue avant qu’il ne reprenne tranquillement sa route.

Jusqu’à ce qu’il rendit compte que sa pochette, en plus de son épée, manquaient à l’appel. Dans la précipitation d’Angélique ce matin, il en avait oublié ses principaux outils. Il n’en avait pas besoin dans l’urgence, non, mais c’était quand même une bonne excuse pour fausser compagnie à sa frangine qui l’avait embarqué de force dans une journée shopping : elle l’avait pratiquement sorti dehors en pyjama. Cela s’était joué à quelques minutes.

Il lui envoya, par son cellulaire, un message d’apologies. D’une manière ou d’une autre, elle finira bien par le lire. Il rebroussa chemin jusqu’à l’appartement louée pour les deux semaines de vacances d’automne. En entrant, il alla directement jusqu’à sa chambre où il prit sa sacoche négligemment balancée sur un fauteuil la veille. Puis, il rangea son porte-monnaie qui trainait lui aussi, au cas où, et mit son épée dans le dos, avant de mettre sa sacoche.

Il sortit de l’appartement.


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov 2017 - 20:02

L’impression restait, mais un peu moins présent, est-ce qu’il y avait une groupie?? En tant que Mercenaire réputé, ça se pourrait non? Après tout, c’est pour cette raison que Louise lui colle autant, mais ça, c’est une autre histoire… Dans tout les cas, le fait de pas remarquer son ‘stalker’ l’embêtait un peu, après tout, quoi de plus dérangeant et ‘creepy’ que de savoir qu’on te poursuit, mais pas savoir qui, où, et pourquoi?
    –La prochaine fois elle peux aller choisir le restau’ qu’elle voudrait…

Gokushi avait un mauvais pressentiment montant, quoi de plus normal après tout, il semble attiré les ennuie de manière fréquente. Les gangster a sa sortit d’aéroport quand il a été en zone « neutre », des voyou pas très chic au Japon sans parler des ordure qu’il a presque tué sous impulsion fort étrange en Australie… Gokushi frissonna un peu en repensant a son comportement qui ne ressemblais pas a sa vie tranquille et monotone du moment et réfléchisse encore sur le « Et si mon ‘vrais’ moi est un monstre? » Alors que notre jeune homme vie comme presque normalement et évite les conflits le plus possible, il craint un peu qu’en faite, il soit un meurtrier s’il retrouve la mémoire, peut-être comme ceux qu’il a presque démonté qui sais? Pas lui, justement... Alors qu’il réfléchissait si c’était une bonne idée et pensa un peu a l’enthousiasme de la personne qui l’aide présentement, on l’appela, il se tourna donc vers la source :
    —Hé, toi... Avec les cheveux bleus, j’aurais besoin d’un… d’un coup de main, oui… Tu veux bien aider une personne en demande d’aide dit, hein?
    – Eh bien...C’est que je suis presser avec le temps.

L’homme semblais déjà louche de base, mais il était adosser a un mure de ruelle, son « problème » surement dans celle-ci il va sans dire, il ne semblait pas très préoccuper par ce « problème » également, alors Gokushi n’était pas trop convaincu qu’il en est vraiment un. Puis il ne mentait pas totalement, s’il trainait trop juste pour choisir un restaurant, cela alertera de plus en plus la jeune demoiselle qui l’héberge. Qui plus est, notre protagoniste commençait à avoir faim en plus. À peine le temps de se pencher un peu pour s’excusé de le laisser avec son « problème » et se se tourné qu’il heurta un ‘mur’. Un homme bien baraqué était dans son chemin, bras croisé, et ne le laissait pas trop passer, mais qu’il avança pour faire reculé lentement Gokushi vers l’homme qui l’as interpeler.
    –Allons allons, je vois pas pourquoi mr. Benitora-sama refuse d’aider son prochain aussi froidement. Tu vois, mon ami ici et moi avons un boulot et on serrait embarrasser si tu refusais de nous aider a l’accomplir~
    *Dans quoi je suis encore tombé…? « Benitora »? C’est pas le nom que Louis-san essais de me faire rappeler?*

Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov 2017 - 21:24

Ruelles sombres et froides

S

on portable vibra. Haha, comme il l’avait prédit, sa sœur avait bien lu son message et lui indiqua une adresse un magasin qu’il ne connaissait pas. S’agissait-il d’une boutique de vêtement, de nourriture ou d’électronique ? Seul le destin le lui dira. Il prit quelques instants pour entrer l’adresse sur le plan, histoire de voir si un raccourci n’existait pas. Apparemment, il y serait plus rapidement en prenant quelques ruelles, pour aboutir ensuite à une rue principale. Et à lui les viennoiseries, puisque la boutique où l’attendait Angélique était une boulangerie, à son grand bonheur comme il n’avait pas petit déjeuné ce matin (mais une viennoiserie n’était pas non plus très bien en guide de déjeuner. Mais passons.).

Il s’engagea en sifflotant dans une des premières ruelles sombres et froides et la gravit dans une marche à la hâte, son ventre réclamant son repas. En attendant, il prit une des sucettes qui trainait dans sa sacoche, et accéléra encore un peu.

Il tourna dans une autre, et ralentit en voyant des personnes au bout pour éviter de les bousculer. Mais détrompez-vous, ce n’est pas par pure respect pour les autres, bien sûr que non. Il voulait juste éviter de faire poireauter Ange. Il s’approcha d’un pas tranquille vers les trois silhouettes. Plus il s’avançait, et plus il se disait que ça ressemblait étrangement à un genre de règlement de compte. L’un des trois était un peu prit en sandwich par les deux autres. Ce n’était pas ses affaires, mais ce sandwich bloquait le passage. Il pouvait très bien rebrousser chemin, néanmoins il perdrait du temps.

Il arriva à leur portée, et remarqua, pour la deuxième fois en une fin de matinée, encore une tignasse bleue. Etait-ce la mode en Amérique, ou bien était-ce juste le même homme bousculé ?

« Pourriez-vous poursuivre votre règlement de compte ailleurs ou bien l’arrêter ? Ce n’est pas que vous gênez, non pas le moins du monde, mais un peu quand même. »

Son ton était ironique, rieur comme toujours. Selon la logique du monde, ce ton n’était peut-être pas le plus adapté. Il allait peut-être avoir des problèmes. Mais en même temps, ils bloquaient la rue, et là-dessus ils ne pouvaient rien dire.


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov 2017 - 22:09

Houlà, il ne se gênait pas le nouvel arrivant. Avec un mastodonte pareille la plus part des personne normal aurais vite prit un autre chemin! Gokushi tourna la tête vers l’individu, au départ, il avait eu peur que c’était un troisième du lot, ce qu’il dit le rassura tout de suite, mais il ne semblait pas vraiment être là pour l’aider non plus. Bon, tant pi, au moins il n’était pas là pour le nuire, c’était déjà mieux si? L’homme qui parlait a Gokushi se tourna d’un regard mauvais vers la nouvelle tête, cette homme avec un air mauvais, la tête rasé et tatoué sur la crane, des lunettes semi-fumé qui laissait paraitre un regarde plutôt perçant et des yeux fin, à peu prêt la taille de notre protagoniste, mais faiblement moins « musclé ».
[list]—Oï oï oï... Si t’as remarqué qu’on parle affaire, tu ferrais peut-être mieux de passer ailleurs le gringalet, ce n’est pas comme si faire le tour te ferrais perde 1h, alors lâche nous veux-tu? Il se retourna donc vers Gokushi. Alors, tu veux bien nous aidé pas vrais? Tu semble être un chic type~
    –C’est... c’est que cette personne aimerait bien passer son chemin, je vais donc le faire passer, on reprendra après, ne?

Il ne se fit pas attendre et posa son bras derrière le coup de cette étrange personne habiller un peu à la « chinoise » comme dans les filme d’art martiaux un peu, ça donnait un style intéressant, et se mit a marché a pas presser en contournant l’armoire a glace vivante direction n’importe où tant qu’on dégage de cette ruelle! L’homme de la discutions soupira un peu et fouilla dans son manteau pour prendre quelque choses.
    —Me dérange pas d’avoir un innocent sur la conscience, et si tu me tourne le dos, ça me facilite le boulot.

À peine le temps de finir la phrase qu’un revolver de gros calibre était pointé sur la tête de Gokushi et la détente allant rapidement se faire appuyé. Gokushi figea quand il avait prit parole pour ensuite que son sens de combattant lui indique le danger. Sentant un peu la poudre a canon a cause du revolver, et entendant le cliquetis de la gâchette alors qu’elle allait s’enclencher complètement, il se pencha rapidement avec l’inconnue toujours « tenu » par l’épaule juste avant que l’arme tire. La balle passé a quelque centimètre au dessus d’eux et un bruit sourd retentit sur le mur qu’elle s’écrasa contre, laissant une jolie marque. Remarquant que son confrère avait raté, le deuxième perdit patience et enflamma son anneau pour ouvrir une boite dans un éclat vert clair pour pouvoir avoir en mains non une mace, non un marteau de guerre, non une claymore mais…! Une épée d’escrime… Gokushi n’eu pas vraiment l’envie de commenter sur le fait que ça n’allait pas trop avec sa musculature imposante, mais décida plutôt de se relever a la va vite, aidant un peu l’autre comme il peut.
    –J’imagine que demander gentiment de me laisser partir ne marchera pas…? A…Attention à vous! Cet homme là est vraiment fort aussi!

Désignant cette personne qui ne voulais que passer son chemin, et qui n’avais rien demandé d’aidé ou de nuire a se petit groupe qui visiblement allais faire plus que réglé un compte. Oui, lui qui n’avait rien demander et se faisait monté au rang de « personne balèze » comme ça, sur un coup de bluff de notre ami, en espérant simplement avoir la paix, mais la vie n’est pas si facile pas vrais?
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov 2017 - 23:19

L’art et la manière de se faire impliquer dans un règlement de compte.

A

h~
Ces types faisaient honneur à leur apparence: crâne rasé, tatouage, lunettes semi-fumées, regard mauvais et assez baraqué contrairement à lui, ce que l'homme n'hésita pas à faire remarquer. C'étaient des caïds, sans sens de logique. Après tout, s'ils utilisaient leur cerveau, ils auraient compris que de rebrousser la rue prendrait du temps. Noah soupira, d'humeur maintenant légèrement massacrante, soutenant le regard noir d'un des deux truands. Le laisser circuler prendrait quoi? Une minute?

Il sourit lorsque le bleu annonça qu'il allait le faire passer. Angélique n'aura pas à attendre longtemps finalement. Noah fut un peu surprit que l'autre lui passa son bras autour de son cou, rappelant si bien l'adjectif du gangster. Argh.

Le blanc suivit le pas pressé du bleu qui apparement voulait fuir cette ruelle. C'était donc bien plus un affrontement qu'autre chose. Ils contournèrent la montagne humaine. Et, au moment où Noah se dit qu'il pouvait enfin aller manger, il entendit le son si caractéristique d'une gâchette d'un flingue prêt à tirer. Le bleuet fut plus rapide que lui, et les pencha pour éviter le tir.
La balle passa à quelques centimètres d'eux, pour se loger dans le mur d'en face. Toujours accroupi à terre, Noah soupira encore une fois. Pourquoi fallait-il que d'éventuels combats viennent quand il ne voulait pas? Il revit son boss qui l'avait fait promettre d'être discret. Eh bien là, c'était peut-être raté.

Remerciant d'un petit sourire l'inconnu qui l'aida à se relever, il remarqua que l'un des gars, le balèze, avait à présent une épée d'escrime dans la main. Suûrement une arme flammique vu qu'il ne voyait pas trainer d'étui autour et qu'elle présentait un étrange éclat vert.

Voyant la situation prendre un tournant qui ne lui plaisait guère, il décida de leur fausser compagnie. Après tout, il n'était qu'un civil au mauvais endroit au mauvais moment non? Non. Parce que l'inconnu bleu en avait apparemment décidé autrement en leur annonçant qu'il était fort en le désignant. L'albinos lui adressa un regard scandalisé.

"Je ne connais pas cette personne, fit-il en regardant le bleu, maintenant je m'en vais."

Ça n'était pas au goût de l'escrimeur adverse qui, perdant patience, chargea dans leur direction. Un escrimeur... cela ne devrait pas être trop compliqué se disait Noah en sortant au dernier moment son épée de l'étui qu'il portait dans le dos. Il se mit devant l'inconnu bleuet et bloqua sans sourciller l'attaquant adverse.

"Si tu voulais de l'aide, tu n'avais qu'à demander~"

Qu'il lança au jeune homme derrière lui. Ensuite, il lança quelques coups d'estoc pour faire reculer la partie adverse.

"Tch."


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Nov 2017 - 2:16

Il se trimbalait donc avec une épée lui aussi? Décidément, Gokushi est bien le seul à ne pas être comme les autres… malgré qu’il a toujours sur lui son petit… « couteau » en poche… Mais c’est que ‘sentimental’, si on veut…! Alors que eux, ils se tapent dessus quoi! Oui, c’est deux méchant type étaient un cliché de voyoux, mais bon, il faut bien que les « cliche » partent de quelque part non? Comme on dit, tout préjugé à une vérité. Le mec avec le flingue resta encore un moment un peu ébahie de la « chance » qu'a démontré Gokushi pour avoir réusit à évité son tire, après tout, notre ami était de dos à lui quoi, ce n’est pas rien. Alors que son ami lui échangeait des coups d’escrime, mais son épée bougeais moins que celle de ce « pauvre » homme embarqué de force par Gokushi. Ne vous méprenez pas, le jeune Detaro ne voulait pas l’impliquer plus que ça, ou faire que ce soit lui qui se prend les coups à sa place, mais bon, la vie en a décidé ainsi, et c'est pas comme s'il le laissait contre eux deux. Parlant du jeune homme, il regarda assez impressionné le jeu de jambes et les rapides coups d’épée échangé, l’agilité des deux partit était impressionnante, mais le contraste du grand monsieur baricadé l’était encore plus. L’épée qu’il portait pétillais d’étincelle, et d’éclaire ici et là, le manieur se concentrant sur son adversaire.

    –Les gens sont tous tarer à se promener avec des armes… Mais si ça peut m’évité des ennuie je dit pas non.
    –T’en auras plus une fois mort.

« BAM », un autre coup, qui se logea inévitablement… encore, dans un mur. Gokushi s’étant tourné perpendiculairement à son assaillant, la balle manquant son épaule de peu et un frisson parcourut notre pauvre ami percuté par ses deux malfrats. Il ne l’avait pas fait exprès cette fois en plus! … Ou a-t-il...?

    –Vous savez, si c’est de l’argent que vous voulez, vous pouvez toujours aller a la banque prendre un prêt. Parce que là j’commence à vous trouvez collant pour des fan ou peu importe.

Le jeune Detaro gravi le tremblement de son frissonnement plutôt, alors qu’il c’était presque fait loger une balle de plomp en son corps et se tourna vers le « pow-pow-men », et lui lâcha un regard mauvais d’un coup, l’air sérieux, levant la main lentement pour aller chercher quelque choses de sa poche. Le tireur ce recula d’hésitation à la situation, attendant le pire de la part du mercenaire connu sous le nom de « Benitora », le Tigre Rouge, il devait bien avoir une prime aussi haute et être encore en vie pour une raison pas vrais?? Pourtant, on ne pouvait sentir ni tension, ni intention de massacre, ni pulsion combative de la part de notre homme, rien. Perdant patience, et légèrement de « peur » qu’il se passe vraiment un truc d’une telle cible, l’homme au flingue remit sa cible en mire. L’amnésique eu à peine le temps de sortir sa mains de sa poche de veste, avec l’objet plus ou moins en main, qu’il se fit tiré dessus, enfin, en sa direction, à nouveau. Cependant, l’objet dans sa poche était son petit ‘couteau’, et comme il était en panique, l’arme était maintenent dans sa main, allant tendre les mains vers son agresseur pour lui faire signe d’attendre, la lame de son arme-souvenir se mit avec « chance » devant la trajectoire de la balle, la faisant ricochetter à sa gauche, manquant de peu la cuisse de l’escrimeur musclé. Ne tenant pas particulierement son couteau de main ferme sur se coup, il lâcha se dernier fasse à l’impact non attendu.

    –T…Tu nous prend pas au sérieux c’est ça?!
    –Ite te te te... Mais ça fait mal. J’me suis presque tordu le  poignet par ta faute! Dit-il avec, le pire, un semblant de sincérité, alors qu’il aurait tout aussi put perde la vie…
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Nov 2017 - 19:03

J’ai faim, pas toi ?

U

ne danse entre les deux épéistes commença alors. Les lames s’entrechoquaient avec vitesses, faisant des étincelles vertes dû à la flamme de l’électricité. Les pas étaient agiles, les mouvements fluides. On aurait dit que les deux étaient à égal niveau, comme l’ensemble était [  ]. En revanche, en y regardant mieux, Noah dominait légèrement. Son épée assaillait l’autre dans de rapides coups. Ici, ce n’était qu’une question de vitesse pour ne pas succomber.

Noah souriait.
Cet échange avait réussi à le mettre de bonne humeur. Cela faisait un bail qu’il ne s’était pas entrainé, et un peu d’exercice lui faisait le plus grand bien, même si cela accroissait son appétit de manière exponentielle. Il espérait que l’échange ne durera pas longtemps et ne sera pas trop fatiguant, sinon il en serait embêté. Très embêté.

Le combat était rythmé au son des balles du coéquipier de l’autre fleurettiste. Noah ne se laissait pas déconcentrer par autant de bruit, mais il regardait tout de même si le bleu était toujours en vie. S’il meurt, mais il ne souhaitait pas cette chose non plus, l’albinos n’aurait plus à se battre et s’éclipserait. Il ne pouvait les prendre tous les deux, et les armes à feu s’était pas son truc.

Une balle passa près d’eux. Enfin, près de son ennemi du moment. Bref, elle était près. Ce petit moment de déconcentration rompit l’équilibre brusquement. Le gangster en profita pour d’un coup lui asséner un coup à l’épaule gauche. A cet instant, une douleur intense lui parcourut tout le corps, comme mille fines aiguilles s’enfonçant sans prévenir dans ses muscles. Il se mordit les lèvres pour éviter toutes plaintes.  Après un court instant d’hébétement, le jeune homme se fit violence pour esquiver mollement un autre coup qui arrivait.

L’attaque avait déchiré son manteau et sa chemise. Il saignait et il sentait sa blessure bruler. Noah s’était déjà battu avec des utilisateurs de la Foudre, mais il avait oublié la douleur que cette flamme provoquait. Une sensation d’engourdissement, suivit d’un rythme cardiaque effréné, d’état de choc et maux de tête. Et malheureusement, en tant qu’humain ordinaire (et n’ayant pas de flamme pour tenter de s’en protéger), il eût un peu de tous les symptômes, à son grand malheur.

C’est donc sonné qu’il essayait de repousser les attaques de l’autre, et de ne pas se prendre d’autres décharges, ce qu’il réussit à faire. Il lui faudrait juste reprendre son souffle pour avoir un rythme cardiaque normal et repartir en pleine forme. Mais bien sûr, cela n’était pas près d’arriver. A moins que lui aussi déstabilise son adversaire, or dans son état ce n’était pas envisageable.


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Nov 2017 - 22:02

Un rapide coup d’œil a l’autre, que Gokushi pu constater qu’il semblait s’amuser, a sourire comme ça. En temps normal, lui aussi sourirait sans doute, même si les deux malfrats ne pète pas tout un obstacle, ils n’étaient pas trop mauvais non plus, or, s’il était lui-même soit un fana’ de baston comme pas deux, un sourire bien visible se verrait… Mais là, notre ami semblait plus paniqué qu’autre choses.
    –Galère galère galère…

Après tout, deux individu le voulait mort à ce qu’il avait comprit. Quoi que cela ne soit pas la première fois et craint que ce ne soit la dernière en même temps, il s’en sortait toujours plutôt pas mal, ce qui lui tendais la puce a l’oreille de qui il était avant de perde sa fichu mémoire. Mais pas trop le temps d’y penser plus que ça car on le mettait encore en joue. Même pas eu le temps de regarder où est-ce que son ‘couteau’ à revolé, il se fia donc qu’au son de métal que ce dernier avait causé en tombant par terre. Gokushi ne voulait pas tellement se remettre de dos face a se revolver, ne comptant pas trop sur le fait qu’il est réussis a l’évité de chance(?) deux, voir les trois, fois de suite alors il fixait son agresseur, puis son revolver. Où ses yeux regardais, et son expression facial lui montrerait plus ou moins s’il est prêt a tiré ou non… Mais il n’as pas du tout les technique ou l’expérience pour savoir ça dans l’état des choses actuelle!! « Heureusement » que celui que Gokushi avait impliqué dans ceci se retint de pousser un gémissement de douleur face a sa blessure, car cela aurait sans doute fait paniqué et déconcentré l’amnésique, qui se serrait surement retourné malgré lui, et comme il est en mire, ça n’aurait pus que finir mal pour lui aussi.
    –Vous... savez que je pourrais juste crier qu’on agresse ? La poli/

« [...]ce est bien présente dans cette zone du monde! » Aurait-il aimé finir de dire, mais la posture de celui devant lui indiquait qu’il ne voulait pas trop attendre plus. La grippe de son arme resserrer, les genoux un peu plié, épaule plus droite, il allait tirer encore une fois sur notre pauvre jeune homme inoffensif. Cela ne prit pas trop de temps ,la mains se resserrai et le doigts encore plus, Gokushi suivant son instinct, un peu trop, sauta sur le coté vers où il crois que son arme est, mais aucun son de tire… L’orphelin adulte atterrie donc au sol légèrement plus loin et pu apercevoir son « adversaire » sourire. Le jeune héritier des Detaro n’eu même pas le temps de bouger qu’alors un coup de feu retenti. Celui après sa soi-disant prime avait feinté! Et maintenant, la balle qu’il avait tiré était belle et bien logé dans le bras de Gokushi, le faisant tomber sur le coté, comme il se tenait au sol avec ce dernier.
    –Argh putain! ... Même pas mal d’abord! Vous commencer sérieusement a me les pété là par contre… Arg, la vache…

Un rire de joie du tireur d’avoir enfin pu toucher sa cible, malgré que non mortellement. Il remit donc le revolver devant lui pour viser le corps de la tempête calme jusqu’à maintenant… mais avec l’adrénaline qui commence a pomper en lui, pour combien de temps?
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Nov 2017 - 21:27

[Titre Stylé]

C’

était ironique et ridicule.
Le blanc avait du mal à se calmer, ou du moins à ralentir son rythme cardiaque, son cœur subissant toujours les effets nocifs de la décharge. Maintenant, c’était lui qui voulait bien un peu d’aide. Mais après  un rapide coup d’œil vers le bleu, il comprit que ça n’allait pas être possible, et qu’il devrait se débrouiller tout seul face au géant.

Son adversaire souriait maintenant grandement, après tout il devait être sûr de gagner. Noah soufflait avec un peu de mal. Il était à deux doigts de leur fausser compagnie. A deux doigts. Le borgne repoussa maladroitement encore deux-trois attaques, leurs épées claquaient de manières brutales l’une contre l’autre. Au choc, le blanc pouvait presque entendre l’électricité se propager à travers les deux lames.

A force, même en étant le plus attentif possible, il finit par se prendre une autre décharge. Cette fois, la douleur ne le prit pas par surprise, bien qu’il lança un gémissement incontrôlé (qui raviva un sourire moqueur chez l’autre épéiste), mais il bougeait cependant beaucoup moins vite. Il était pratiquement assommé par le choc. Ses blessures le brulaient et sa faim le tiraillait à présent. Il fallait absolument qu’il trouve un plan pour se débarrasser des deux malfrats, du moins provisoirement, et vite. Noah savait qu’il ne pourrait pas supporter une autre décharge. Un tir soudain suivit d’un rire malveillant (celui d’un prédateur qui avait enfin sa proie) le conforta dans cette idée de fuite. Il devait bien avoir une invention dans sa sacoche nan ?

Avec un sourire tranquille, qui déstabilisait bien son adversaire -il le voyait-, il se recula suffisamment loin, tout en se battant avec une légère vigueur, pour se mettre près de son allié de circonstance. A ce moment-là, il sortit en vitesse une grenade aveuglante et la lança tout près de son adversaire.

« Cours. »
Il redressa le bleu par son bras encore valide et se mit à courir, tenant toujours son allié avec une main, et sa lame dans l’autre. Derrière eux, une lumière aveuglante les couvrait. Noah les entraina dans les sombres ruelles de la ville.  


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Nov 2017 - 2:22

La rage et la soif de ‘sang’ commençait à titiller les instincts de mercenaire de notre jeune ami aux cheveux teinté bleu. Mais le jeu ne continua pas assez longtemps pour que le « tigre rouge » (Ah, c’est amusant non? Comme il a les cheveux bleu et que son pseudonyme…. Ho laisser tombez.) ne puisse se “joindre” au jeu également. Lui aussi aurait aimé faire lâcher des gémissements de douleur et montré que ce faire transpercer, ça fait mal. Il était si prêt de tout laissé sortir, mais un « Cours. » brisa sa bulle. Avant de répondre, il regarda l’homme qu’il avait malencontreusement trop impliquer, puis en direction d’où son bras engourdit semblais avoir lancé l’objet… Mais, ça va péter?! Ne sachant pas trop si c’était une grenade de type « Badaboom » ou lacrymogène ou peu importe, Gokushi avant de se laisser relever regarda les environ du sol rapidement. Bingo, il pouvait remercier son instinct et sa bonne ouïs, son couteau n’était pas trop loin et donc avant de se relever il s’étira tant bien que mal pour le reprendre avec son bras touché en serrant prise, lâchant une grimasse du a la douleur. Il ne voulait pas le perde, et il ne savait toujours pas trop pourquoi, ce qui l’énervait encore un peu plus sur son état d’amnésie.

Craignant presque pour sa vie à cause de son manque d’information sur cette objet lancé, et imaginant le pire du pire, l’étranger n’eu pas à le lui dire deux fois, que Gokushi se força pour se remettre debout, grâce à son aide, et le suivit dans sa course, prenant presque la tête et se préparant a un impact… Qui n’arriva bien sur pas, mais comme il avait bien plissé les yeux comme pour se préparer a l’explosion, pas très pratique en courant vous me direz, il diminua de pas mal le flash de la grenade aveuglante sur lui-même. Courant donc un peu plus dans les ruelles en se laissant « guidé » un moment avant de retiré pas trop brusquement son bras de son emprise, puis finir par s’arrêter plus loin, espérant les avoir semer.

    –J’ai, j’ai cru que ça allait exploser pendant deux-trois… Dix secondes! ... J’devrais penser a me mettre une presque quand je voyage, ça commence a devenir une habitude les embrouille. Ah! Mais on est toujours en Amérique, et ça ce dit le pays le plus sécuritaire. Pffffheu! Dit-il avec un ton déçu et affirmatif pour ensuite lâcher une faible plainte dut a sa blessure par balle, laissant tomber doucement son couteau pour le rattraper de l’autre mains avant de tourner la tête vers l’inconnu. J’imagine que je devrais m’excuser pour t’avoir embarquer…ha ha… Il t’a pas louper non plus, aie…


La jeune tempête rangea son couteau dans sa poche de veste avant de venir se gratter la tête, penchant un peu cette dernière vers l’avant, faiblement ‘honteux’ d’avoir causer autant de soucie a cet homme alors qu’il ne voulait que passer son chemin dans se petit raccourcie… Mais en même temps qui s’approche nonchalamment de ce genre de conflit? Il devait bien ce douter qu’il y avait une chance qu’il n’allait pas passer si? Bon, cela ne justifie pas le fait que Gokushi l’aie littéralement impliqué, mais en même temps les deux autre tarer aurait aussi juste pus l’ignoré, le laisser passer, et s’occuper de Gokushi seul. Alors il n’est pas le seul en faute, pas vrais??
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Déc 2017 - 20:12

Calme avant une nouvelle Tempête

L

e blanc soufflait bruyamment, se calmant peu à peu. Enfin un moment de repos après la petite tempête qu’ils avaient essuyés. Noah, après la course dans les ruelles, s’était laissé adosser contre un mur, à côté du bleu qui lui parlait. En l’écoutant déblatérer sur la supposée sécurité du pays et à propos de la grenade lancée plus tôt, l’albinos enleva son manteau qui tomba à terre et regarda sa blessure au bras qui lui brulait toujours. Argh. Ça n’était pas joli à voir. Les tissus autour de l’entaille étaient effectivement cramés, comme il s’y attendait. A l’intérieur, ça devait être pareil, voir pire. Il n’osa rien toucher, ni rien recouvrir pour éviter d’aggraver le tout. Mais en laissant ça à l’extérieur, il risquait une infection. Il soupira. Le blanc était décidément mauvais pour tout ce qui concernait les soins du corps. La seule chose qu’il se dit était qu’en rentrant, il faudrait qu’il passe à l’hôpital, sinon il passerait de mauvais jours, ça s’était sûr. Il passa sur sa deuxième blessure, situé à l’abdomen, qui devait sûrement présenter le même état.

L’Accieri releva sa tête vers le bleu, et le détailla. Lui aussi avait passé un sale quart d’heure, son attitude le témoignait.  

« Bah, lui fit-il suite à ses excuses, ne t’en fait pas, ça arrive. Par contre, on ferait mieux de bouger, sinon ils risquent de nous avoir. »

Noah reprit son manteau à terre et le remit, geste qui lui arracha une grimace de douleur. Il sortit son cellulaire de sa poche et constata plusieurs messages et appels manqués. Ahlala, la demoiselle s’était donc impatientée. En parlant de demoiselle, il se rendit compte qu’il avait oublié malencontreusement sa chère Ophélia à l’hôtel. Ah. Ce qu’elle allait être déçue de n’avoir pas pris part au combat d’aujourd’hui !

Brusquement, Noah entendit des bruits de voix à l’opposé de la ruelle, mais quand il regarda, rien ne se bouscula dans son champ de vision. Serait-ce trop tard pour s’en aller ?


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Déc 2017 - 18:08


« Ça arrive »? Non, désolé, se genre de choses est pas aussi banal pour dire un simple « ça arrive » quand on se fait tirer par ruse dans une querelle impliquant la mort, qui n’as rien a voir avec soit! Mais bon, Gokushi n’allait pas charrier et faire plus d’excuse qu’il ne fallait si ce genre de situation ne le choquait pas plus que ça… Notre ami le détailla légèrement, sachant se battre assez pour affronter de face un utilisateur de ses foutu boite qu’il arrivait lui-même a ouvrir qu’une fois sur cinquante, avait un bon jeu de jambe au combat, n’était pas craintif de perde et faire perde sang et les conflits du genre ne le perturbait pas plus que ça… Tout ses détail se bousculait dans sa tête et au lieu de simplement répondre oui et de dégager avant que les deux autre revienne, il posa une question avec la voix un peu hésitante :
    –Tu fais partit de la Mafia c’est ça? Tu t’es laisser emporté dans se conflit parce que toi aussi t’as des trucs à voir avec moi?

Le pauvre Detaro commençais à paniquer légèrement, un peu écœurer de ce faire chasser ici et là, au moins une fois par deux mois. Ça ne lui ressemblait pas vraiment, d’habitude lui qui est si « insouciant » de ce qu’il peut faire qui risque de lui causer des ennuie. Mais maintenant qu’il recherche plus le calme en tentant de reconnecter les bout de son cerveau pour se souvenir de sa vie d’antant, le fait d’avoir ce genre d’affrontement commençais a peser pour son mental déjà assez fragile d’avoir perdu la mémoire, ajoutant qu’il est entourer de personne qu’il le connaîtrait vraiment. Amnésique, et complètement seul, sans relatif ou ami[e]s de son « passer ». Gokushi fit deux pas en arrière, incertain de la situation, s’éloignant faiblement de celui qui devrait être celui qui s’éloigne de lui… L’important, c’est que je me comprends… Ce faible moment d’hésitation fut de trop malheureusement pour lui, enfin, eux puisque cette homme avait été embarqué dans cette histoire. Je crains qu’un simple « Je vous laisse a vos affaire » fasse quoi que se soit maintenant pour lui.

Gokushi fit volte-face avec grande vitesse après avoir entendu un très léger bruit de pas sur la ruelle qu’ils étaient et d’un rapide mouvement avec son pied lança une crobar dans les airs devant lui. Pourquoi? Attendez 250 millièmes de seconde voyons! Un son d’impact de métal ce fit entendre, tout juste après un coup de feu en faite puis Gokushi pus avoir une autre jolie blessure par balle sur le coté de son bras, qui lui avait plus arraché la peu que de simplement se loger en plein milieu, qui lui arracha un cri de douleur. Ce qui c’était passer était fort simple et très farfelue en même temps : Vous aurez comprit que les hommes, du moins le tireur, avait enclenché son pistolet, la balle ricocha donc sur la crobar lancer en vrac devant Gokushi qui au lieu de se loger entre ses deux yeux marron-rouge, érafla violemment le bras de se dernier, avant d’aller briser une vite sur l’étage du dessus. Oui, rien que ça. Pas mal pour un amnésique non? Bien sur, Gokushi tilta légèrement et posa son autre main sur sa blessure… Ce qui lui arracha un autre gémissement de douleur en enlevant rapidement sa main, qui saignait a son tour, couper ici et là, il remarqua donc par la suite que sa blessure au bras avec une flamme beige.

    –Alors, on aime mes balles de la savane?
    –... J’ai manger des piment doux plus corser mettons~

Oui, Gokushi, malgré son envie de vouloir fuir tout conflit, lança un petit pique à son agresseur, et avait un tout autre visage à présent. Fini la panique, fini la « lâcheté », ils commençaient tous à l’énerver là. Le problème c’est qu’ils étaient deux utilisateurs de flamme, et eux non, enfin, 0.5 on va dire… plus 0.25. Un faible sourire amuser put apparaitre sur le coin de ses lèvres alors qu’il se plaçait tranquillement en position de combat de rue, simplement mit, en ‘free-stylle’.
    –Bah, peu importe, si t’es aussi contre moi j’aurai qu’à m’en occuper après.

Lança-t-il avec une pointe de confiance mal placer pour son ‘compagnon’ de fortune. Ne vous méprenez pas, Gokushi n’avait pas de solution miracle, ni la certitude qu’il pouvait vraiment les battre, sans flamme et sans arme autre qu’un petit couteau. Même s’il enclenchait son couteau-lance, est-ce qu’il saurait bien le manier?
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Déc 2017 - 18:41

Danse Sauvage

L’

albinos haussa un sourcil à la question du bleu, intrigué. Bien sûr que non, Noah ne le connaissait pas. Il n’avait même jamais vu sa tête, et croyez-le ou non, connaitre une tignasse bleutée ça ne s’oubliait pas. Surtout lorsqu’on a une bonne mémoire.

Des rouages se mirent en place dans sa tête. Il parlait de la Mafia. Des utilisateurs de flamme cherchaient la mort de ce gars. Donc des chasseurs de prime. Noah l’observa. Selon lui, son interlocuteur n’avait rien d’exceptionnel, à part si ce n’est une extrême chance : après tout le bleu avait esquivé pas mal de tir. Néanmoins…. Néanmoins, il savait que même la chance ne pouvait pas expliquer ce fait. Il retira ce qu’il pensa précédemment. Non, ce n’était peut-être pas une personne ordinaire.

Noah le vit reculer de deux pas, il avait l’air complètement perdu. Il ne comprenait pas cette réaction. Deux images contradictoires pour cette même personne s’offraient à lui : celle d’un paumé d’la vie, qui a peur de mourir et d’engager un combat ; et celle d’un combattant expérimenté, même si cette seconde lui était un peu plus floue. Bref, il ne comprenait pas. Il pensa alors à Achile, lui qui aurait pu l'éclairer sur ce comportement. Mais malheureusement, il ne l'avait pas sous la main.

« Pourquoi tu… »

Il ne put terminer sa question, les deux caïds revenant à la charge. L’un tira et comme Noah s’y attendait maintenant, le bleu esquiva, encore. Puis ils s’échangèrent des petites piques amusantes. Durant ce bref échange, Noah reprit son épée en main et avança tranquillement vers le champ de bataille en zieutant et en souriant vicieusement à l’épéiste adversaire, l’air de dire ‘Maintenant c’est moi qui te ferais danser’.  

Au moment où entreprit de s’élancer, une nouvelle phrase du bleu le perturba. Comment ça« Si t’es aussi contre moi » ? Le blanc le regarda, limite perdu. Il s’était laissé entrainer dans ce conflit, et maintenant l’autre l’accusait de vouloir son trépas ? Le blanc soupira. Les émotions humaines lui étaient difficiles à comprendre. Il reprit son élan. Pour l’instant il fallait d’abord mettre hors d’état de nuire les deux chasseurs de prime qui s’en étaient pris à eux. Après ils discuteraient sûrement.

Il arriva rapidement sur l’autre escrimeur (à son étonnement), épée en avant, et lança une série de courts et vifs coup d’estoc. Il était absolument hors de question de se faire toucher encore une fois par la flamme verdâtre. Il y survivrait mais… serait probablement hors-jeu.
Mort donc.

Puisant son énergie dont on ne sait où, ses blessures, la douleur et la faim lui paraissaient au loin maintenant. Il voulait en finir. Il voulait rentrer et passer une bonne fin de journée avec son Ange. Dans une danse violente et agressive, il ne laissa pas le temps à l’autre d’attaquer. Fini les ruses et autres supercheries. Le jeu de Noah était clair. Il voulait voir l’autre céder.
Un combat mortel s’entama entre les deux parties.


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Déc 2017 - 3:18


Perdu? Effectivement, c’était le bon mot pour décrire Gokushi présentement, mais il avait beau être dans le champ, pouvait-on vraiment le blâmer pour être suspicieux? La mafia est un monde bien traitre après tout non? Mais comme dit, il verra bien cela après qu’il, enfin, ilS se soient occupé des deux autres. Son « partenaire » était déjà en train d’échanger de rapide coup avec leur épée mince d’escrime, mais pas le temps d’être admiratif, après tout, il était déjà en joue de l’autre monsieur avec le « pow-pow ». Par contre cette fois il ne pourra pas vraiment feinter, après tout son arme marche maintenant avec la flamme de peu-importe-on-s’en-fou-ça-fait-quand-même-mal. Heureusement pour Gokushi, la flamme beige qui lui avait rongé le bras et gruger aussi la main était déjà partie, éteinte. C’était une bonne choses a savoir, qu’elle ne lui picoterait pas la chaire trop longtemps, mais la vache que cela avait fait mal, comme plusieurs lames de rasoirs, il préférerait ne pas en subir l’effet à nouveau, et si possible de toute sa vie. L’homme un fusil resta plutôt loin, en retrait à quelques mètres d’eux, de son compagnons qui semblais avoir cette fois de la misère, pour profité de son arme à longue porté. Ce qui il faut bien l’avoué, n’était pas bête, après tout, il aurait pus avoir trop confiance et s’approcher un peu trop de sa cible. Gokushi, une fois son trop plein de confiance partit, un frisson lui parcourut tout le dos… Qu’avait-il fait et pourquoi l’avait-il fait?? Il ne savait pas vraiment se battre, et au lieu de fuir un mec avec un fusil, il le défiait? C’était logique d’après vous!? Mais la fuir n’était plus une option, et la chance ne sourit pas 40 fois d’affilée, normalement… et si c’est vraiment que de la chance~
    –Oh merde oh merde oh merde...

C’était un peu prêt tout ce qu’il avait comme réaction face a sa situation du moment, charmant non? Cependant, en voyant l’autre plus loin mieux visé, sans doute sa tête, il se reprit un peu. Il avait sauté dans le puits, alors autant atterrir sur ses jambes et non sur la tête. Ça va quand même faire mal et risque de se foulé la cheville, mais au moins, il survivra la chute. Sur cette penser métaphorique bien penser, Gokushi soupira un bon coup pour reprendre une bonne bouffer d’air, faisant presque le vide dans sa tête pour maximiser sa concentration sur sa survie… Tien, comme un vrais guerrier qui se concentrerais sur un dure combat devant lui vous ne trouvez pas? Ahh, ce que la mémoire musculaire peut être pratique… Enfin, si ça l’aurait pus lui évité la balle dans la cuisse, ça aurait été vraiment mieux.
    –Qui a dit que j’avais rangé mon autre pistolet?

Effectivement, de sous son manteau sortait son autre main avec son pistolet non à flamme… Un petit rire énervant se fit entendre de ce mercenaire malfamé. Le bordel allait commencer. Mais avant que l’autre ne lui remplisse le corps de troue alors que les deux canons le mettait en cible, il se dit que cela serrait bien qu’il ne soit pas le seul à recevoir des dégâts, quand même… Le jeune Detaro pencha rapidement la tête pour voir sa blessure à la jambe, puis força un peu sur celle-ci avant de grimacer, il pu donc constater plus ou moins l’ampleur de celle-ci. Il pourrait courir, mais s’il manque son coup… Notre jeune protagoniste se pencha donc un peu en gardant en vue son adversaire a distance, puis zyeuta les environ comme un animal sauvage cherchant un refuge. Après un bref échange de regard avec le méchant de l’histoire, Gokushi n’attendit pas de le revoir le visé correctement pour partir a la course un peu en diagonal, un peu avant que le premier coup ne parte, Gokushi sauta sur une poubelle puis rebondit sur-celle-ci pour s’agripper au mur puis se projeter à nouveau. N’ayant pas le temps de bien le mettre en mire, l’homme ne put tirer que dans le vide quelques coups. Gokushi réussit a s’agripper au escalier de l’appartement, (vous savez, ceux tout en métal sur le coté des grands appartements souvent dans les films!) et la forcer à descendre. Heureusement pour lui car son poursuivant tira un coup en sa direction, mais la balle ricocheta sur l’escalier, frôlant la joue de Gokushi de peu. S’il voulait en sortir gagnant, il devra continuer dans sa lancé et approcher un peu plus, pour l’instant ça semblais bien partit vous ne trouvez pas?
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Jan 2018 - 18:08

[Titre]

A

ttaque. Attaque. Défense. Et hop, on recommence.

Noah commençait à désespérer d’en finir. Cette danse mortelle l’ennuyait. Ils étaient apparemment tous les deux au même niveau. Enfin, apparemment, puisque l’albinos, contrairement à son adversaire était blessé. D’ailleurs, la douleur revenait peu à peu, même si la flamme à l’intérieure s’était tue. Là, il ne s’agissait que de douleur musculaire, et bordel ce que c’était embêtant pour bouger.

Profitant de l’agencement du lieu, il tentait d’acculer l’autre épéiste contre un mur, en attaquant plus agressivement. Cela marchait, l’autre reculait. Mais bien sûr, comme tout ne se déroulait jamais comme il fallait, au moment où Noah pensa que c’était plié, que la victoire était à lui, une douleur suraiguë le transperça à l’abdomen près de son autre blessure. Il lança un cri étouffé et s’écroula sur l’autre, lâchant par la suite son épée, sous l’effet du choc.
Et merde. Il avait bien peur d’être hors-jeu.

La douleur continuait d’affluer, l’électricité continuait de bruler ses veines et de le paralyser. Le bougre avait bien enfoncée sa lame et n’avait pas l’air de vouloir la retirer. Enfin, Noah n’était pas certain qu’il voulait que l’autre l’enlève. Pour l’instant, l’épée servait de « bouchon » pour la plaie, servant à ce que le sang ne coule pas trop. Lorsqu’elle serait retirée, bam, une hémorragie en pleine tête pour notre cher albinos.

En dernier recours, en sentant la lame glisser et l’autre bouger, l’Accieri prit difficilement le pistolet dans sa sacoche, et lui tira dessus, en pleine poitrine. Noah recula en titubant, l’autre s’affaissa. Sous l’effet de la mort de son utilisateur, la lame s’évapora un instant et retourna dans sa boite. A cet instant, Noah paniqua. C’était la première fois qu’il se retrouvait dans une telle situation, n’étant pas un agent de terrain de sa famille.

Ploc, ploc.
Le sang tombant sur le gravier le fit revenir à lui. Avec des gestes saccadés qui se voulaient rapides, il rangea son flingue et enleva son manteau. Il s’assit contre un mur, à côté de sa lame maculée de rouge, et bloqua son manteau avec son bras, de manière à essayer d’arrêter la fuite de son fluide vital. Ensuite il se força à calmer son rythme cardiaque trop élevé avec la longue décharge reçue et ferma les yeux, soudainement fatigué. Ahaha, finalement il laissait le bleu avec un ennemi et un blessé sur les bras. Le pauvre.

Noah sombra dans l’inconscience.


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Jan 2018 - 1:16


Les échanges ne se faisaient pas plus doux du coté du soi-disant mercenaire a un million de Yens et de l’autre chasseur de prime ‘wanabe’, c’était juste moins intéressant a regarder qu’un bon vieux combat a l’épée. Pas le temps de le perde, ce temps, à peine atterrit et prit une inspiration que Gokushi prit un couvercle de poubelle, roula sur le coté et en refaisant face a son assassin lui lança ledit couvercle en pleine figure! … Où c’est ce qu’il avait prévu, mais la douleur a sa jambe le prit au milieux de processus et Gokushi eu de la misère a se relever, une fois a genoux au sol.
    –Ha ha ha! T’as chance a fini par tomber hein « Benitora »? Pour ce spectacle laisse-moi faire ça rapidement…
    –S-sans façon, j’préfère prendre mon temps et que tout le monde atteigne l’extasie… ho on parlaient pas de spectacle de lit?

Il avait beau continuer à faire le pitre avec son ennemi, il était dans la merde là, avec se canon pointé lentement sur sa jolie figure masculine. C’est là que, pencher ainsi au sol, que son couteau tomba de sa poche. Mais à quoi cela lui serra utile? Le temps qu’il le ramasse, se lève, et donne un coup, l’autre à amplement le temps de simplement appuyer sur la gâchette pas vraie? En tout cas, dans le moment présent de notre jeune protagoniste, il n’avait aucune chance… de cette manière en tout cas. Mais l’instinct de survie peux faire des miracle a ce qu’on dit, et avec ce qu’on a pu voir dans le vie de notre ami, c’est assez vrais. Celui du moment? Pas de super vitesse pomper a l’adrénaline et la panic; Pas une chance inouïe a évité le tire et fuir; Pas non plus celle qu’une autre personne ‘x’ finisse par débarqué et les sauvé. Non, juste de l’instinct et une bonne idée…
    –J’ai le droit a des derniers mots? Genre : Souriez. Le coucou va sortir.

Aussitôt le sourcil lever sur le tronche du tireur que Gokushi priais tout ce qui était divin en tapant sur son dit couteau en demandant au père-noêl et la petit fées des dents que le fichu mécanisme de cette arme ne fasse pas son difficile. Vous imaginez donc déjà plus ou moins la suite : Tapant juste au bon endroit du mécanisme, le couteau s’agrandi rapidement et déploya ses lame latérale. Dans son chemin, le pied de l’assaillant. Entre un vieux soulier qui recouvre de la chaire et une lame bien entretenue et coupante pas besoin de débattre, le sang en coule. Bien sur, rien de bien vital et décisif, mais bien assez pour causer surprise et douleur pour ne plus mettre Gokushi en mire. Gokushi prit le couvercle de poubelle a coté de lui, tomber avec lui plus tôt, et donner un bon ‘wak’ sur l’autre tibia avec, ce qui résultat en l’autre à tomber au sol avec ses deux soutient corporel endolorie. Le civil en profita pour se relever en prenant son couteau- maintenant-lance et donner un bon coup d’estoc sur la tête du chasseur… avec l’autre coté du manche, donc non mortelle, enfin… si le « craque » qui en suivie n’as pas été trop gros.
    –Oh punaise... Enfin la paix… La prochaine fois je reste a manger mes céréale a l’avoine au lieu de sortir…

Il put donc enfin tourner son attention vers l’autre qu’il avait embarqué dans tout ça, et, ho la vache il semblait en mauvaise état encore plus que lui, surtout qu’il semblait faire un somme en plus… Gokushi se débâtit donc un moment pour enfin trouvé la bonne pression a mettre et où sur son arme pour que celle-ci retrouve la taille compacté d’un simple couteau de chasse ordinaire au manche jaune. Ils ne devraient pas perde trop de temps encore, les deux semblais avoir besoin de soin et le plus tôt serra le mieux… Surtout Gokushi qui a de jolie boule de plomp a se faire enlever du corps. Ce dernier, prenant son mal en patience en se mordant la lèvres inférieur, se penchât pour réussir a mettre cet inconnue sur son dos et se relever avec. Il était plus fort qu’il ne l’aurait pensé, à le soulever ainsi, mais la balle dans sa jambe lui causait quand même un sérieux handicap... C’est donc en marcha lentement, sang ici et là, laissant les deux corps, mort et vivant, derrière lui, et tenta de ne pas trop passer dans les rues peuplé, ça serrait bête qu’on l’interroge.
    –Non mais… On l’invite a un combat de rue et tout, et l’autre il trouve tellement ça ennuyant qu’il dort en plein milieux…

Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Fév 2018 - 23:25

[Titre]

L

entement, Noah retrouvait ses sens et émergeait dans le monde vivant. L’œil fermé, l’albinos se sentait balloter, tanguant de droite à gauche, avançant presque difficilement. Il sentait un courant d’air qui se faufilait entre ses doigts qui frémissaient de froid. Il sentait aussi quelque chose de chaud qui s’évadait de sa personne et qui le réchauffait. Il ne s’en souciait guère. Il ne savait plus où il était, avec qui et pourquoi. Mais qu’importe ? Il voulait juste se rendormir, avoir chaud, et éventuellement se restaurer après une courte sieste. Enfin… le voulait-il vraiment?

Il commença à lutter face à ces envies. Cela n’allait pas et il le savait. Vraiment ? Il fallait faire disparaitre la confusion mentale, causée par la perte de sang, qui était sienne. Pour cela, il se remémora les événements avant qu’il ne s’évanouisse. En résumé… il se souvenait d’avoir été entrainé dans un conflit (ou plutôt un traquenard), d’être une aide pour le jeune bleu, et d’avoir été touché violemment. Ceci acheva de le réveiller.

L’Accieri bougea légèrement, prenant soudain conscience du monde qui l’entourait. Il ne ballotait pas par magie, mais était porté par le jeune bleu qui boitait, à cause des coups de feu qu’il avait reçu. Celui-ci avait le souffle court et une démarche lente.

« Tu peux me poser, souffla-t-il, je peux marcher. »

En était-il vraiment capable ? L’albinos ne le savait pas. Il s’effondrerait probablement après seulement deux mètres, et le bleu serait encore obligé de le porter. Ou bien l’abandonnerait-il. Après tout, Noah était devenu un poids mort. Et puis, le jeune lui avait bien fait comprendre qu’il ne lui faisait confiance. C’était à s’en demander pourquoi il s’évertuait à le porter. Mais bon. Noah lui était tout de même reconnaissant de ne pas l’avoir laissé en compagnie des chasseurs de prime, dont un cadavre. D’ailleurs, s’ils avaient échappés au tireur, cela voulait dire que soit il était mort, soit dans l’incapacité de se mouvoir. Noah préférait de loin la première option, pour éviter toute vendetta du même gars.

« Au fait, tu sais où nous allons ? »


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Fév 2018 - 16:44


Du sang, ça va a l’intérieur, pas a l’extérieur et les deux en était quelque peu couvert, et en manquaient, ils ne doivent pas savoir leur biologie du coup. Pour l’instant cependant, Gokushi faisaient avec, et il se trouvait nettement plus endurant qu’il ne l’aurait imaginé. Là où une personne normale se roulerait de douleur au sol, lui, marchais sur une jambe touchée par balle, avec une autre blessure sur l’épaule qu’on aurait dit un mini coup de mortier, à cause de la flamme de ce type rudement sauvage. Puis sans parlé de la perte de son sang qu’il continuait d’avoir. Des idées un peu inquiétantes le parcouraient sur son identité, mais une douleur aigu le réveillas de sa penser, tout d’abord, les soins, après le questionnement de crise identitaire. Notre jeune homme remarqua que le sac de patate sur son épaule gigotait un peu, et après quelques pas pus constaté de son état, il était vivant au moins.
    –Parfait, ça m’empêchera de force de l’épaule pour maintenir l’équilibre et avoir un mal de chien à deux endroit!

À peine attendu qu’il finisse de demander leur direction de chemin que Gokushi alla le poser assez sur une poubelle du coin, couverte bien mit en place servant de banc de repos de fortune. Le mouvement lui fit tirée une grimasse, maintenant qu’il ne forçait plus, la tension revenait normal sur sa blessure et ça le piquetait pendant un instant avant qu’il soupire à moitié d’aise et de douleur. Oui, où allait-il comme ça? La question était pertinente, et la réponse bien simple :
    –Loin de ses deux là, mort ou vivant, après je pourrai penser à aller a une pharmacie pour des bandages… Pas envie d’avoir des interrogatoires sur pourquoi j’ai des blessures par balle personnellement.

Certe, il avait dit ne pas lui faire plus confiance qu’un marchant en long manteau noir dans une ruelle, mais présentement, il ne l’avait pas encore escroqué sur une fausse monte en or, alors il n’allait pas le laisser crever alors qu’il venait de l’aidé si? Puis s’il aurait voulu le tué, sur son dos, un bon coup par surprise et on en parlerait plus du jeune amnésique. Gokushi s’étira un peu, geignant un peu de douleur par-ci par-là, puis une fois un autre long soupire lâcher par le jeune Detaro, se retourna vers la personne qui « l’accompagne », puis le lanças son épée, de sorte qu’elle tombe perpendiculairement sur ses cuisses, lame à plat.
    –À moins que t’es une meilleur idée pour pas qu’on se vide de notre sang où qu’on finisse en taule pour soupçon de meurtre.

Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mar 2018 - 22:59

Un moment de répit

N

oah se retrouva posé sur une poubelle, avec son couvercle mit et dont le vert sale lui évoquait étrangement la flamme qui l'avait blessé à plusieurs reprises. Il soupira en touchant son épaule blessée. Du sang continuait à en couler, inlassablement. Il se demandait s'il aurait la force de se faire un garrot de fortune, pour contrer la perte de son liquide vital d'au moins d'une de ses blessures. Éventuellement, il pourrait demander au bleu. Il regarda ce dernier, et se fit la réflexion qu'il ne le ferait pas. Le gosse paraissait avoir du mal à bouger, et avoir mal tout court d'ailleurs. C'était normal. Ce qu'il avait reçu n'avait pas été sympathique, loin de là. L'albinos se demandait avec quelle force il pouvait encore se tenir debout.

Le blanc écouta le blanc avec l'attention dont il était capable dans son état, c'est à dire peu. Enfin, il comprit que son interlocuteur voulait acquérir des bandages, et de quoi se soigner. Puis, le bleu lui lança son épée, qui retomba sur ses genoux. Avec son bras meurtri, l'autre étant occupé à limiter la perte de sang de son abdomen, Noah la rangea dans son dos avec des gestes lents et peu vifs, histoire d'éviter de se faire encore plus mal.

Puis, le bleu demanda s'il avait une meilleure idée que celle qu'il proposait.Noah, rassembla sa concentration deux minutes, jusqu'à ce que la douleur le relance et lui arrache une grimace.

"On peut rentrer jusqu'à mon hôtel en passant par la porte de service, commença-t-il, située dans une petite rue."

Il s'arrêta et appuya un peu plus sur son manteau maintenant écarlate, contre sa blessure à l'abdomen.

"J'ai ma soeur qui peut nous prendre des trucs à la pharma. En attendant mieux. Ça te va?"


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar 2018 - 1:46


Aller à un hôtel par une porte arrière? Ça pourrait le faire, mais il ne faut pas quand même passer devant la réception pour aller vers les chambres? C’était risqué, mais surement mieux que de resté dehors comme ça. Gokushi aurait préférer une maison où le danger de se faire questionner était nul, mais il aurait aussi préféré ne pas avoir eu à se prendre des bales dans le corps, et comme on peut voir, tout ne vas pas comme il aurait voulu donc soit. C’est vrais que le fait qu’il reste toujours debout était impressionnant, si on le prenait comme simple civil qui sais un peu se battre, le hic, c’est que c’est un mercenaire à l’expérience des combats, et pas que « amical », presque troublante. C’est ce genre de détail qui le fait un peu avoir peur également, en se demandant quelle genre de vie il a bien pus avoir pour endurer ça…
    –J’espère pour ta soeur qu’elle n’est pas habitué à te voir rentré comme ça quand même… Et elle risque de pas trop apprécié le fait que c’est de ma faute que t’es blesser autant…

Il soupira à son constat… Eh bien oui, c’était pratiquement entièrement de sa faute s’il avait été embarqué la dedans, du moins, autant que ça. La bonne nouvelle, c’est que c’était surement ‘fini’ vue l’état des opposant, mais comme personne n’as vérifié leur mort, pas de cri de victoire tout de suite. Après un faible temps à reprendre son souffle pour calmer sa douleur, notre protagoniste hocha la tête en réponse, malgré le fait qu’il était étonné que cet homme l’aide d’une manière où d’une autre. Puis le pire, c’est que Gokushi ne pourra même pas lui expliqué pourquoi ils ont voulut le buter! Vous parler d’une crédibilité après ça!
    –C’est déjà mieux que mon plan qui n’en est pas un en tout cas… T’as besoin que je ressorte ma lance pour t’en servir comme béquille?

Après tout, il semblait en avoir plus besoin que Gokushi, car ce n’est pas en rampant qu’ils se rendront bien aisément à l’abri, et il ne savait pas trop pendant combien de temps il pourrait le tenir comme tout à l’heure s’il n’est pas capable de marcher seul. Peut-être devraient-ils se faire des bandages de fortune, ou leur blessure pouvait attendre…? Bonne question, mais mauvaise répondant, le jeune Detaro n’est pas docteur. Il prit une faible respiration avant de s’avancer doucement vers la fin de la ruelle, voir si lui, pouvait encore marcher, et s’il n’y avait pas trop de gens dans les alentour.
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Juil 2018 - 4:03
Chaud, oui, tu avais chaud, probablement comme tout le monde. Enfin, pas comme ce pauvre home, maintenant carbonisé et encore un peu flambant... Pourquoi l’avais-tu fait prendre en feu avec son propre briquet, aidé d’un peu d’aide extérieure? Parce que, tu avais chaud, oui, c’était pas mal la raison de pourquoi tu as fais une chose si horrible. Cependant, tu réalisais que tu n’avais peut-être pas autant chaud que quelqu’un en feu! Tout le monde apprend des trucs, yeah! Des cris qui auraient alerté les gens? Bien sur que non, tu avais prit le temps de l’assommer, puis de lui mettre un bâillon! Tu ne pris cependant pas la peine de cacher le corps dans une ruelle. Puis tu continuas de te promener, haïssant tout ces gens avec des rafraichissements! C’est donc avec hâte que tu allas toi aussi te prendre une sloche, payée gentiment par le porte-monnaie de cadavre en feu, merci! C’est en te promenant toujours, appréciant un peu le soleil, mais encore plus quand il y avait un nuage devant, que tu entendu, comme tout le monde, certains coups de feu. Les gens paniquèrent de manière impressionnante, tu notas dons mentalement cette réaction dans la zone du « gouvernement ».

>Mais où sont donc les policiers!? Où est donc la sécurité de notre beau pays!?

Lanças-tu juste pour faire parler et réfléchir ceux qui passaient prêt de toi, mais contrairement à la majorité, car oui, certain malins tentèrent de trouver la source, alors que d’autres l’ignoraient tant que ce n’était pas eux la cible, encore quelques notes mentales de plus. C’était fascinant de voir que on pouvait avoir une personne complètement paniqué et hystérique, alors que d’autres s’en contre balançaient avec seulement un sursaut au plus! C’est plus loin, où tu réussis a trouvé la zone de toute ce raffut… enfin, ancienne zone, car il y avait deux personnes inconscientes par terre, d’un un avec un fusil prèt de lui… Aucun d’eux n’avaient de blessures par balle, alors que le plus gros s’emblait avoir joué un peu trop avec son épée en plastique. Un règlement de compte entre gang? Bien sur que non, puisque ceux-ci était encore vivants… Ce que c’était intéressant! Tu te penchas sur le plus petit, et lui assena un bon coup de poing dans le thorax, le faisant tousser fortement avec douleur, le réveillant de son état inconscient.

>Diiiiit, il s’est passé quoi ici monsieur?
>Erhh, herff… Mais t’es qui toi bordel…? C’est toi qui viens de me frapper là??
>Hinnhhhh! Mauvaise réponse!

Aussitôt, tu te contentas de prendre son visage d’une main, et d'appliquer ta flamme doré dessus avec en résultat de le rendre sans visage. Tu avais joué avec les cellules de son corps et as recouvert tout les trous avec de la peau. Il pourrait redevenir « normal » si on lui fait des trous, c’est pas comme si tu lui avait enlevé complètement la bouche etc, mais bon. Tu regardas la scène tranquillement en t’éloignant de l’homme qui se mettait à paniquer comme pas possible. D’après sa réaction, ça ne devait pas être la « victime » dans tout ça, puis, ça te viens, tu pouvais ressentir des résidus de flamme qui traçait un chemin un peu plus loin… Aussi, bon, faut l’avouer, les traces de sang aidaient bien. C’est donc en sirotant les dernières goutes avec ta paille dans un affreux son que tu suivis le chemin que la ou les personnes avaient prit pour prendre la fuite. C’est après les avoir entendu arrêtés de parler, sans doute à cause du son horrible d’aspiration de paille de verre fini que tu faisais, que tu t’amusas à prendre une grosse voix qui ne ressemblait pas du tout à la tienne, pour lâcher :

>Où sont-ils!? J’vais vous faire la peau pour mon frangin!!
Expérimentation
::Code : Z-0::
Corp âbimé, Âme brisé
avatar
Masculin
Citation : "On vas jouer ensemble, dit~?"
RP en Cours : Aucun
Double Compte : Za Fonda

Fiche de Personnage
Flamme(s): Alchimique [S]
Réserve de Flamme:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Réputation:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Projet Z-0 : Succes~♫
"If I just could be more Human~"♫
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Juil 2018 - 19:16

Une vieille connaissance

L

’albinos, plus pâle que d'ordinaire, hocha la tête en guise d’acquiescement. Il savait que dans son état, il ne pourrait pas marcher seul. Avec une béquille, ça pourrait peut-être aller, même s'il en était pas certain. A tous les coups, le bleu finira par le porter, encore une fois. Noah sourit amèrement. Dans cette histoire, au final, les deux jeunes hommes n’étaient pas victorieux de ce combat. Ils n'étaient certes pas aux portes de la mort, mais s'ils ne se soignaient pas vite, ils pourraient succomber à leurs blessures mortelles.

D'ailleurs, pourquoi cette altercation avait eue lieue en premier temps ? C'est pas comme si le bleu avait l'air d'un grand combattant, ni même d'aimer faire couler le sang de ces ennemis. Alors pourquoi ces chasseurs de prime veulent à tout prix sa peau ?

Néanmoins, avant qu'il ne puisse poser la moindre question, le blanc entendit un horrible bruit de succion. Presque comme le bruit une celui d’une aspiration. Noah soupira, que se passait-il encore ? Si c’était un nouvel opposant, ils étaient morts. Littéralement. Aucuns d'eux ne pouvaient se permettre de prendre de nouveaux coups. Le jeune albinos échangea un regard inquiet au bleu.

Toujours posé sur la poubelle, appuyant en vain sur ses blessures dont le sang s'écoulait, il se préparait à ce nouvel arrivant. Celui-ci ne se fit pas prier et s'annonça en déclamant quelques paroles. Noah lâcha un juron en français. Une vendetta. Le gars venait pour se venger de son frère. C’était pas bon du tout. L'Accieri se tendit, pour se préparer à bouger, ce qui lui arracha un grommellement de douleur.

Lorsque finalement il vit la tête de leur opposant, il se demandait si la trop grande perte de sang ne le faisait pas délirer. Puis, il se détendit, et soupira de soulagement.

« Arrête de déconner Achile. Montres-toi utile et viens nous aider plutôt. »

Achile Ziang. Son meilleur ami d'enfance. Cela faisait quoi, huit-neuf ans qu'ils ne s'étaient pas vu ? Depuis l'arrestation de celui-ci en fait. Noah trouvait sa présence étrange en fait. Pourquoi ne l'a-t'il pas prévenu qu'il était sortit de prison ? Pourquoi n’avait-il prévenu aucuns de ses proches, ni même sa famille ? Après la disparition du jeune homme, l’albinos en était resté assez proche.
Et puis même, que faisait-il ici?


Accieri
~Mechanicien~
Le Magicien
avatar
Masculin
Citation : "Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux."
RP en Cours : 1
Double Compte : Artémis Uccellonero [B+, Ciel]

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
500/500  (500/500)
Réputation:
10/0  (10/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Juil 2018 - 20:33


Revenant lentement et péniblement, il ne semblait pas avoir trop de passant, la vois était donc libre pour nos deux blesser. Notre ex-mercenaire sortit donc à nouveau son couteau pour le faire s’allongé et en faire une lance, puis hésitant un instant à la lui passer avant de la tendre, lame vers le sol. Ainsi il ne risquerait pas de se blesser avec les lame en croit, à moins qu’il ne fait pas attention où il met les pieds. Mais à peine eut-il le temps de se reculer un peu, histoire de laisser la personne qu'il a mêler a ses embrouille se lever de son « siège » pour que les deux compagnons de fortune puisse aller se faire soigné et se reposer enfin que Gokushi eut un horrible sentiment lui parcourir le corps, et tiqua à peu prêt en même temps que l'autre. Qui s’approchait? Qui continuait se s’acharner sur sa boisson et ne voyait pas que c’était vain de continué à aspiré à la paille? Mais surtout, qui émanais cette présence désagréable qui donnait presque des maux et un mal aise au feu Benitora? Tout son corps criait à son être qu’il devait probablement décampé le plus vite possible, qu’il n’était pas prêt pour ce qui s’en venait… Aurait-il eu la même réaction en étant lui-même, avec ses souvenirs et le reste de ses capacités? Dure à dire, mais une chose est sur, présentement, Gokushi était à la limite de la peur en sentant l’aura du nouvelle arrivant. Fortement hésitant, il tourna la tête vers la voix après avoir échangé un bref regard avec son « collègue » de survit. Aucun mot de voulait sortir de sa bouche, puis, étrangement, toute la pression que notre ami ressentait disparut en voyant juste un homme à peine plus âgé que lui avec un verre de sloche.

Notre civil tourmenter se serrait trompé? Il aurait ressentit autre choses que ce dernier peut-être? Car cette homme devant eux n’affichait rien de dangereux, semblais insouciant de son entourage et ne semblait pas les avoir en cible. C’est alors que Gokushi lâcha un soupire, se disant que c’était peut-être son imagination, un tour de ses mémoire d’antant qu’il l’aurait enfermé dans une petite bulle un moment, oui, ça devait être cela… Mais que faisait cet homme ici? Il venait depuis la direction des deux autre gars’ et ne semblait pas plus étonner d’avoir sans doute vue deux corps inconscient, ce n’était pas un peu étrange? Surtout qu’on est en territoire gouvernemental qui plus est. L’ordre devrais régner ici, voir du désordre n’est donc pas courant en se lieux, non? La jeune tempête secoua un peu la tête, chassant les penser trop complexe hors de sa tête, ce qu’il devait se concentré présentement était de se soigné après tout. Gokushi fut surprit cependant en entendant que l'autre blessé semblais connaitre ce « Achile ». Observant l’un puis l’autre avec un léger soulagement de plus, après tout, s’ils se connaissaient, au moins, ça voudrais dire que c’est 100% pas un ennemi qui se rapplique pas vrais? C’était même de l’aide s’ils étaient amis à vrais dire!

    –Très bien, si vous vous connaissez, ça facilitera le déplacement. Pas que j’veux pas causé, mais plus vite j’ai des bandages, mieux je me porterai alors on se magne? Manque plus que tu montres le chemin.

Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Creiseau/Libre ; Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu / Montagne A

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1035000/1037500  (1035000/1037500)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Club LNLTDDAB:
 

Merci à une ancienne membres, Aka Yume, pour la Signa' du Club~

Envie d'être testeur? Ou simplement joué a un Petit RPG? Faite donc un tour ici ~
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Juil 2018 - 23:13
Leurs têtes!! HA! C’était parfait! Trop marrant, mon dieu, il en a même un qui était sur le bord de se caché sous une roche! Tu ne pus t’empêcher de lâcher un fou rire pendant un moment. C’était grandiose! Ahhhhh, ça fait du bien de se marrer de temps en temps, ça ta bien décontracté du coup… Par contre…

>Hm? T’es qui toi? On ce connait?

En tout cas, toi, vraisemblablement, tu le connais pas, et pourtant t’as une très bonne mémoire! Qui plus est, les seuls souvenirs qu’il te reste sont ceux des expériences que tu as subit, alors tu saurais TRÈS bien reconnaitre les scientifiques et assistants qui y ont participé. Ce mec, bah il en faisait pas partit alors, c’est qui? Penchant la tête sur le coté, mains sur le menton, l’autre main en perpendiculaire, la main sur le coude du bras qui te tien lui le menton, et tu observas les deux individus, enfin, surtout celui qui semblais te connaitre. Un peu loin pour bien les observer, tu décidas de t’approcher après que l’atmosphère est diminuée. C’est qu’un peu plus et cet étrange personnage à la coiffure bleu allait exploser! Ça ne devait pas être n’importe qui car tu étais sur d’avoir fait un minimum d’effort pour contenir ton « aura ». Concepts assez étrange mais qui explique certain fait et geste de personne. M’enfin, tu n’avais pas l’intention de faire fondre le quartier ou de faire s’écrouler tout les bâtiments, ou encore de rendre la ville « fantôme »… Quoi que ça pourrait être marrant, surtout en plein territoire de ce chère Gouvernement… Hmmmm… ça serra a considéré! Mais pour l’instant, résoudre le mystère de cet inconnu qui ne semble pas être inconnue puisqu’il semble te connaitre est prioritaire. C’est presque trop compliqué pour rien là.

Maintenant à quelques mètres, tu pus un peu mieux constater l’état dans lequel ces deux messieurs étaient, et il faut dire que ce n’était pas du beau! Ils ne doivent peut-être pas être si doué que ça pour se faire amoché autant par ce genre de personne. Oui bon, tu ne les a vue que inconscient [Et mort] alors comment peux-tu les « évalué » ainsi? La réponse étant simplement « Comme ça ». Précis n’est-ce pas? Tu te trompais peut-être aussi, qui sait? Ah oui, le deux qui sont blessé juste devant toi. Tu pourrais les soigné, aussi, ça serrait assez simple, au lieu de les « aidé » comme ils semblent vouloir t’impliquer. Mais qu’avais-tu fait pour mérité des corvées comme s’occupé d’un mourant?

>J’ai pas envie de tâché mon t-shirt, le sang c’est fait pour être à l’intérieur.

Tu t’approchas encore un peu, plus vers celui qui à le sang qui pisse de son ventre, avec son tissus imbibé de sang qui ne doit presque rien retenir à en juger par sa couleur. Si tu les laissais, tu t’imaginais mal les voir ne pas entré à la morgue avant la fin de la journée. Quelle tristesse! Enfin, l’autre paniqué ne semblait peut-être pas en si mauvaise état, moins que monsieur « Je-te-connais. »

>Tu penses que tu vas clamser en route dit? Histoire que je sache si je doit signaler 3 cadavres quand j’appellerai les urgences~
Expérimentation
::Code : Z-0::
Corp âbimé, Âme brisé
avatar
Masculin
Citation : "On vas jouer ensemble, dit~?"
RP en Cours : Aucun
Double Compte : Za Fonda

Fiche de Personnage
Flamme(s): Alchimique [S]
Réserve de Flamme:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Réputation:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Projet Z-0 : Succes~♫
"If I just could be more Human~"♫
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG : A New Destiny :: # Néo # :: # Territoire du Gouvernement # :: Villes-
Votez !

_________

Recrutement Staff
Familles/Groupes
Statistiques
Missions
Flammes
Carte