Situé en 2060, où toutes les familles que l'on connaissait ont été détruites par un terrible fléau. Une nouvelle ère se lève encore une fois.
 

Et tout ça sans costume.

 :: # Event & Tournoi # :: Event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 17 Oct 2017 - 1:57
Fort surpris, Iryu avait reçu non un, mais deux billets de croisière en direction de la « fameuse » île d'attraction « Mafia-land ». Le parc d'attraction le plus mal fréquenté, mais le plus sécuritaire de toute la planète et peut-être même le plus impressionnant. Un endroit fait par la mafia en terme commun, bâtit d'argent salis de la tête au pied, cet endroit remplit que de mafieux aussi dangereux que mesquin, de toutes les familles sans discrimination… s'amuse dans ce même parc sans problème… Ou sinon!
> Mais… Pourquoi deux Boss?
>À ton âge, faut sortir et avoir des relations. Au pire donne-le avec un membre de la famille que tu veux renforcer le lien, en acheter qu'un parait mal, aller file Iryu.

C'est vrai qu'il n'était plus très jeune mais quand même! Il a encore plusieurs années devant lui non?? Bon, c'est sur que, dans les milieux, vaut mieux le chérir, son temps. Qui sait quand on va se faire assassiner? Iryu déglutit un peu à cette pensée et partit donc du Q.G. après un moment, se grattant la tête… Qui pouvait bien il choisir pour l'accompagner? Après deux jours de réflexion sur la meilleure pair de soutien à avoir dans la famille et de l'importance d'un lien fort dans la famille pour se soutenir au bon moment… Il finit en France à demander si personnes n'avaient vu une ‘petite' demoiselle du nom de ‘Artémis'… Oui, autant pour la formation et le lien familial! Il finit par accosté une demoiselle qui, à ses souvenirs, ressemblais très bien à celle qu'il était en train de chercher.
> Ah, te voilà Artémis. J'ose espérez que tu ne m'as pas oublié? Ricanant faiblement, il lui tendit le second billet de croisière. On m'a donné ça et après mure réflexion, j'ai pensé qu'il serait plus amusant en ta compagnie qu'essayer de mieux connaitre les membres de ma famille dans un parc d'attraction.

Iryu lui expliqua de quoi il s'agissait plus en détail, car il se doutait bien qu'une simple civile n'aurais jamais entendu parlé de ce parc d'attraction, vu la sécurité et tout. Après acceptation, ils eurent un bon moment pour le trajet. Arrivé, leur attention fut assez vite dirigé vers l'attraction mère en ce temps de l'année. La maison hantée!
> Bouhh~ Tu ne vas pas me sauter dans les bras à chaque tournant à l'intérieur si? Il ricana un moment avant de s'avancer vers l'attraction, étrangement sans file, où il entra en étant à moitié précautionneux …
avatar
Masculin
Citation : "La politesses avant tout! Après les parfait bien sur <3"
RP en Cours : Aucun
Double Compte : Gokushi

Fiche de Personnage
Flamme(s): Montagne[A]
Réserve de Flamme:
500000/500000  (500000/500000)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Parole : #72A0C1
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Oct 2017 - 20:58

Et tout ça sans constume


Feat.Moyashi


-----------------------------------------------



 Ce fut une agréable surprise de se faire hâler en pleine rue par un individu qu’elle pensait sincèrement ne pas revoir de sitôt. Iryu Matabe. Bien sûr qu’elle ne l’avait pas oublié. D’une certaine manière, il lui avait un peu facilité la vie avec l’indication d’un médecin.
« Oh ? Tu me préfères à ta famille ? Que c’est meugnon~ »
Qu’elle avait dit sur un ton joueur, en appuyant bien sur le dernier mot.

Bref. En ce jour d’halloween, elle trépignait d’excitation durant le trajet jusqu’à MafiaLand, un parc d’attraction uniquement réservé aux mafieux. Elle en avait entendu -ou plutôt lu- parler à travers le journal de sa mère, qui contait ses aventures, afin que celle de Tsuna plus jeune. Elles étaient assez marrantes, et la jeune femme espérait aussi ramener de bons souvenirs.
« Ah !! Ça va être trop cool ! »

Ils se dirigèrent vers la maison hantée, apparemment l’attraction [phare] de cette année. Néanmoins, ils avaient beau dire ça, il n’y avait pas l’ombre d’une personne ni l’extérieur, ni à… attendez, cette attraction n’était pas si horrible que ça hein ? En y entrant, ils ne risquaient une mort douloureuse et lente n’est-ce pas ?
A sa question, Artémis ria nerveusement. Bien sûr qu’elle n’allait pas sauter dans les bras. Par contre s’accrocher à lui était plus une possibilité. Comment dire ? Les trucs qui font peur, elle n’avait jamais été à l’aise avec ça.
« Nan, son ton était mal assuré, bien sûr que non ! »

Pour se donner du courage, elle se dit qu’elle y était pour un cambriolage. Et qu’il n’y avait rien de surnaturel. Juste un tas de machine.

Indépandante
*Criminelle*
L’oiseau Noir
avatar
Féminin
RP en Cours : Aucun

Fiche de Personnage
Flamme(s): Ciel[B+]
Réserve de Flamme:
350000/350000  (350000/350000)
Réputation:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Oct 2017 - 22:59
Le petit couple groupe de deux personnes était désormais à l’intérieur. Au départ, que des « jump scare », des apparitions soudaines de ‘machines’ et mannequins, du son inquiétant, des cries et des « bouh ». Des trucs d’épouvantes « Halooween-esque » si on peut dire… Tout ce qui à de plus normal non? Puis, des murmures, incompréhensibles au départ, de plus en plus qu’ils avançaient dans le parcours… :

-Et dire que c’est un Corenzo…
-C’était un dangereux mercenaire! Il aurait tué son propre père de sang froid ainsi que sa conjointe.
-C’était un bon petit esclave à absolument « tout » faire, hé hé hé hé.


Puis lentement, une brume commençait à se lever, un mélange de beige sable et de bleu foncé. Autant profiter de la puissance principale de la mafia non? Un peu de flamme de Désert et de Brume pour bien faire revivre le passé douloureux des personnes tout en les modifiant pour les rendre encore plus glauques et sordides. Puis une touche de Brume pour mieux faire voir des apparitions qui se lamentent… Et ce, seulement à la personne visée, rendant les illusions complètement différentes d’une à l’autre. Un homme, poignardé dans le dos et tranché sur le ventre s’approchait lentement en boitant.

-Pourquoi tu m'as tué Fiston? On était obligé de te ‘vendre’, sinon on allait se faire tuer et ils t’aurais sans doute pris quand même! Iryu, pourquoi je suis le seul à y avoir droit!?

Vous aurez comprit de qui ceux-ci visent n’est-ce pas? Maintenant voyons voir de « l’autre coté » ce que la maison hanté réserve, oui?

-J’ai entendu dire que si elle n’avait pas eu d’enfant, elle aurait eu le courage et la force de repousser les Taishaka…
-Non seulement ça, mais vous la voyez maintenant? À salir le nom de cette grande famille comme ça, elle tue même de sang froid en les faisant passer pour des accidents cette peste!
-Et elle compte abandonner sa famille d’accueille une fois le flambeau « reprit », la bonne blague.


Pour celle-ci, nul autre que Gyo Taishaka s’avançaient l’air hautain et lui souriant vicieusement.

-Ne t’inquiète pas, je te dirais comment je me suis amusé avec chaque membre de cette famille avec une touche de sadisme inouïe pendant que je te torture et te fasse subir les même supplices que ta faiblarde et idiote de mère, plus lentement. J’ai de nouveau gardiens à tester~

S’approchant d'Artémis en tendant les mains, pour venir l’étrangler, alors que pour Iryu, son défunt père le prend par les épaule et le secoue doucement en se lamentant plus.
Puis, un flash, le temps d’aveuglement et plus rien, les illusions disparurent, les murmures glauques volatilisés, tout ce qu’il y a est un clown pendu qui gigote et rigole de manière psychotique…
# Za Fonda #
Quoi d'autre?
avatar
Masculin
Citation : «Ce qui c'est passé, c'est passé.»

Fiche de Personnage
Flamme(s): Aucune
Réserve de Flamme:
1/0  (1/0)
Réputation:
101/100  (101/100)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Oct 2017 - 16:33
Au départ, Iryu avait posé sa mains sur ses hanches, se mettant en position de défense, mais réalisa que comme tout le monde ici, le port d’arme était interdit et surtout qu’il les avait déposés à la place due. Il y avait une aura malsaine dans la place et il n’aimait pas trop cela, puis réalisait que les murmures, parlaient belle et bien de lui en fait. Il n’avait pas trop envie qu’Artémis apprenne cette facette de son passé, pas comme ça en tout cas… Et qui et comment ont-ils obtenu autant d’information sur sa vie « antérieure » au Corenzo!? Certes c’est le centre d’attraction de la mafia et ils ont sans doute de très bons informateurs mais quand même… Il n’y avait personne quand il a tué son père pourtant, et le seul qui était au courant était son maître de dojo, et Ren avec 2-3 gardiens… Il tenta de se calmer. Après tout, Iryu et Artémis sont entrés dans une attraction non? Tout ceci est « faux » donc…? Il tourna et pencha un peu la tête vers la « petite » mais sa réaction ne lui indiquait pas vraiment si elle avait bien entendu les murmures… elle semblait un peu plus pâle que ce genre d’info aurait du lui faire. Soit elle était super sensible a ce genre d’information, mais comme elle vit durement et se bat de temps à autre jusqu’à se fouler le poignet et plus, cela lui semblait un peu exagéré.  
> Artémis-chan, écoute je v/
Pas le temps de s’expliquer que le cœur d’Iryu fit un tour, non de peur mais d’angoisse. Voyant le cadavre pourri de son père se lamenter, cela lui confirmait le coté « Illusion » de la chose, mais merde, ça faisait quand même un gros pincement au cœur toutes ces accusations ici et là. Pas étonnant que personne n’ait été dans la file bordel! Notre montagne voulait repousser doucement le faux mort, mais ce demandait si ce n’était pas un costume, faire mal a quelqu’un serait bête. Par contre les lamentations et accusassions de « son » père commençaient à le mettre de plus en plus mal à l’aise. Il jeta encore un œil à Artémis, et elle ne regardait clairement pas la même chose que lui, puisque son regard n’était pas du tout dirigé vers ce « cadavre ». Iryu prit une grande respiration, ce n’était donc qu’une illusion. Malgré les voix qui lui donnaient presque un mal de tête et des souvenirs qui semblaient de plus en plus exagérés à son goût, Iryu réussit à se calmer, mais avant de bien contrer l’illusion lui-même, il eu le flash de lumière. Comme notre ami avait les yeux fermés, ça l’avait moins aveuglé et fut donc le premier a voir leur retour aux vraies décorations d’épouvante. Le jeune Matabe se tourna vers Artémis pour voir comment elle allait, il saura assez vite si elle a eu une enfance « banale » ou non j’imagine…
avatar
Masculin
Citation : "La politesses avant tout! Après les parfait bien sur <3"
RP en Cours : Aucun
Double Compte : Gokushi

Fiche de Personnage
Flamme(s): Montagne[A]
Réserve de Flamme:
500000/500000  (500000/500000)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Parole : #72A0C1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Oct 2017 - 21:57

Et tout ça sans costume


Feat. Moyashi


-----------------------------------------------


A mesure qu’ils avançaient dans cette maison, Art’ voyait qu’Iryu était sur ses gardes. Pour l’instant, seuls des apparitions étaient présentes. Malgré qu’elle savait que ça n’était que des machines et des mannequins, elle ne pouvait s’empêcher de sursauter.
Elle l’avait dit nan, qu’elle n’était pas à l’aise avec ce genre de truc ? Eh bien là, ça se vérifiait en action.

Puis ils accédèrent à une nouvelle salle. Au début, elle les trouvait bizarre tous ces murmures qui fusaient. Ceux-ci devinrent plus clairs après un court laps de temps. Elle se figea et pâlit à vue d’œil lorsqu’elle comprit que les murmures cruels et acrimonieux parlaient d’elle. Et de ses fautes commises, avec plus ou moins de vérité. Non. Ils étaient mensongers et durs.

« Ce n’est pas…. »

Ce n’est pas vrai aurait-elle voulu leur crier. Sauf pour la première affirmation qui la brisait plus les autres, qui étaient déjà dures à entendre. Après tout, elle ne savait pas, et ce doute la rongeait. Peut-être qu’ils avaient raison après tout. Ses yeux s’embuèrent, son cœur se serra. Peut-être que s’il elle n’était jamais née, sa mère et ses gardiens seraient encore en vie.
Ce constat mit son moral en miette. Au fond, elle savait que ça n’était pas réel. Que ça n’était qu’une illusion, puisque ces « informations » réunies étaient impossibles à obtenir. Premièrement, ils étaient trois -encore en vie- à savoir qu’elle était descendante de cette grande famille. Deuxièmement, « ce projet » d’abandonner sa famille quand elle reprendrait le flambeau ne lui avait même pas traversé l’esprit.
Néanmoins, même en le sachant, ça restait dur.

Mais le pire fut à venir, bien évidemment. Son cœur manqua un battement alors qu’elle vit s’avancer vers elle le dernier homme qu’elle souhaiterait voir en ce moment. Gyo Taishaka et son sourire si mesquin, bourreau d’innombrables victimes.
Quand bien même Art’ comprenait qu’il ne s’agissait là encore que d’une illusion, elle se figea de peur et commençait peu à peu à trembler, l’angoisse parcourant ses veines. Ses paroles la glacèrent et activèrent sa rage. Il s’approcha jusqu’à être à sa hauteur. Artémis ne put esquisser le moindre geste, clouée sur place, alors qu’elle sentait sa respiration être un peu entravée par le Parrain. Elle lança un vague « Arrête ».

Puis soudain, un rapide flash intense l’aveugla. Suffisamment pour qu’elle perde ses repères, déjà bien déboussolés, et tomba sur les genoux. Lorsqu’elle retrouva la vue, des larmes coulèrent sur ses joues et elle se tient la gorge en toussant, là où elle avait senti les mains froides de Gyo. Les tremblements ne cessèrent pas.
Cette attraction était injuste. Elle comprenait maintenant pourquoi il n’y avait personne.

Le rire tordu d’un clown pendu la ramena à la réalité.
Iryu.
Elle releva la tête et le regarda. Lui aussi était un peu plus pâle que d’ordinaire. Qu’avait-il vu ? Artémis déduisait de ces illusions qu’elles devaient être propres à chacun, pour faire souffrir les personnes qui en étaient les cibles.

«Tu vas bien ? Bordel, cette attraction est horrible. T’as vu quoi ? »


Indépandante
*Criminelle*
L’oiseau Noir
avatar
Féminin
RP en Cours : Aucun

Fiche de Personnage
Flamme(s): Ciel[B+]
Réserve de Flamme:
350000/350000  (350000/350000)
Réputation:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Nov 2017 - 1:04
Comme il l’avait pensé, elle semblait bien bousculée au départ, mais pourtant se reprit assez vite en main, ce qui l’étonna il faut en dire. Avec les réactions qu’elle avait eues, il s’attendait au pire à vrai dire, ceci le fit sourire, très faiblement car bon, la situation n’était pas très au rendez-vous. Donc elle avait vécu une enfance assez troublante pour avoir été paralysé un instant, mais était assez ‘forte’ pour s’en remettre au présent, ou au moins, de cacher ses soucis. Iryu fut donc bien soulagé de l’entendre parler, malgré que sa question ne lui plus pas vraiment. Lui et le passé, c’était deux choses différentes, presque un tabou pour sa personne… Sur le coup, son visage s’assombrit, il l’appréciait bien cette petite, mais de là à parler ouvertement de son passé… Ren en est au courant simplement car il a fait ses recherches, qui sait si Iryu le lui aurait dit lui-même autrement? Après un bref instant, il articula un faible et froid :
> Le passé appartiens au passé.

Pour ensuite mieux la regarder dans les yeux, reprendre un visage plus ou moins souriant faiblement forcé, lui prendre la main pour aller tranquillement vers le chemin de sortit indiquée par la ‘vraie’ attraction, lançant un petit :
> Ce n’est qu’une des attractions parmi tant d’autres. Allons voir ailleurs. Tu as faim peut-être?

C’est ainsi que partirent pour de plus amusantes attractions que propose Mafia-Land ce petit couple… de deux personnes~
avatar
Masculin
Citation : "La politesses avant tout! Après les parfait bien sur <3"
RP en Cours : Aucun
Double Compte : Gokushi

Fiche de Personnage
Flamme(s): Montagne[A]
Réserve de Flamme:
500000/500000  (500000/500000)
Réputation:
10/100  (10/100)
Voir le profil de l'utilisateur

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯­
Parole : #72A0C1
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Nov 2017 - 23:09

Et tout ça sans costume


Feat. Moyashi


-----------------------------------------------


Comme elle s’y était attendue, le jeune se ferma un peu, en répliquant que le passé appartenait au passé. Cette phrase était vraie, mais lorqu’il ne passe pas, le passé appartient malheureusement encore au présent. Néanmoins, pour ne pas troubler une ambiance déjà peu joyeuse, elle préféra se taire. Avec cette phrase évasive, elle pouvait déterminer que son enfance n’avait pas dû être une des plus enjouée.

Elle sourit difficilement. Il avait vu son passé, elle avait peur de son futur. Après tout, l’attraction lui avait montré un éventuel passé, avait semé le doute en elle. Et surtout, l’illusion lui a montré ce qu’il pourrait se dérouler si elle affronterait Gyo.

Une défaite totale.
Et surtout la promesse que la jeune n’en ressortirait pas indemne.

Une sorte de peur s’infiltra néanmoins. Elle devrait probablement résilier sa vengeance. Si une illusion lui faisait cet effet, alors l’affronter réellement est impensable. D’une manière ou d’une autre, elle devait impérativement se solidifier moralement et physique.

Elle se releva, et prenant la main qu’Iryu lui tendait, elle lui sourit chaleureusement, chassant au loin ses inquiétudes. Pour l’instant, elle profiterait de cette journée, dans ce lieu non-ordinaire, avec une charmante compagnie. Pour le reste, elle aviserait, comme elle le faisait toujours.

« Je t’avouerais que ça m’a coupé l’appétit, dit-elle en souriant, j’espère juste que les autres attractions seront plus agréables ! »

Indépandante
*Criminelle*
L’oiseau Noir
avatar
Féminin
RP en Cours : Aucun

Fiche de Personnage
Flamme(s): Ciel[B+]
Réserve de Flamme:
350000/350000  (350000/350000)
Réputation:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG : A New Destiny :: # Event & Tournoi # :: Event-
Votez !

_________

Recrutement Staff
Familles/Groupes
Statistiques
Missions
Flammes
Carte