Situé en 2060, où toutes les familles que l'on connaissait ont été détruites par un terrible fléau. Une nouvelle ère se lève encore une fois.
 

Sous le soleil, même la Justice s'y trouve [Hei] [Rang B]

 :: # Néant # :: # Zone Neutre # Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 4 Juil 2015 - 22:32
Hei se trouvait encore dans l'avion, qui l'amenait à Madagascar. Il restait peu de temps avant l'atterrissage. Assez pour qu'il puisse se remémorer du contrat, des conditions de réussite, et des informations annexes qu'il a pu obtenir juste après qu'on lui ai tendu le dossier.
Dans sa poche intérieure, il attrapa deux photos : l'une montrait un groupe de cinq personnes, qui étaient les cibles du contrat. Deux hommes plutôt trapus s'y trouvaient, et un qui aurait pu limite se faufiler entre les barreaux d'une cage. Hei n'avait pas du tout écouté pour quels crimes ils étaient commis, lors du jour de l'entretien pour le travail, et il en avait que faire. Ils ont fait quelque chose qui ne plaisait pas à la Security, et de résoudre ce problème pourrait montrer que Hei veut bien aider l'organisme.
L'autre photo, montrait le possible endroit où les malfaiteurs se trouveraient. Une maison plutôt simple, un toit rouge aux murs blancs. Du moins, partiellement. La maison était tout de même délabré. Des planches manquaient, une partie de la toiture était manquante aussi, et le jardin n'était pas entretenu. Et le comble de tout, c'est que cet endroit était entouré de maisons plutôt bien entretenues. Autant dire que la recherche sera bien plus facile.

Quelques minutes après, l'avion atterrissait sans encombre. En sortant du transport, Hei se demandait comment il allait agir.
Le jour lui donnerait la facilité d'exécuter au plus vite la mission et de repartir aussitôt, mais trop de témoins pourraient entendre ou voir ses agissements. De plus, ils pourraient être dehors, et cela servirait à rien. Surtout qu'ici, les informations peuvent circuler vite, au nombre de personnes et de l'aire réduite de son champ d'action.
La nuit semble l'option la plus favorable. À ce moment, il pourra frapper vite, sans regard baladeur des passants, et un quelconque problème avec, peut-être, des renforts. Ils peuvent être bien organisés, avec des protecteurs et des armes, ou une bande qui a dû se former pour survivre dans le monde extérieur et les dangers qu'ils encourent maintenant.

Pendant toute sa réflexion, Hei n'avait pas remarqué que ses jambes l'avaient amenées devant le tapis coulissant, donnant la possibilité de récupérer ses bagages. Il put reconnaître le sien, et l'attrapa au bon moment, pour l'ouvrir un peu plus loin.
Il s'assit sur une chaise, et grâce à la fermeture éclair, il ouvra le contenu de sa valise, tout en restant à l'abri des regards. Dedans se trouvait ses trois boîtes, mais pas seulement. Il nota la présence d'un petit bout de papier collé dans l'intérieur de la valise. Il arracha pour en lire le contenu qui était :

« SURTOUT NE FAIS PAS DE GRABUGE '-' »
~L.~


Cette fille, Hei se demandait comment il pouvait avoir comme conseiller cette personne, mais il l'a trouvé adorable dans sa façon d'être. Il ne s'en plaignait pas de sa présence. Au moins, ça changeait du silence perpétuel du manoir, et il y avait du boulot chaque jour avec elle.

Il ferma sa valise avec le papier à l'intérieur, pour enfin faire route dehors. Et à peine, il mit le pied, que la chaleur pouvait se ressentir sur son visage. Mais pour lui, ce n'était rien. Vivre en Australie, ça apprend à supporter bien des choses, que ça soit la pluie, que la chaleur étouffante. Mais aussi les dangerosités possibles à rencontrer à chaque mètre carré de surface. On dit souvent que l'Australie, c'est là où regorgent les êtres vivants les plus dangereux. Hei ne pouvait pas démentir à cette réputation, car il l'était aussi.
Soudainement, un homme l'interpella : il lui chuchota qu'il était le contact de la Security que Hei devait rencontrer, car il était celui qui a envoyé les photos. Hei s'interrogea légèrement, avant de le regarder droit dans les yeux.

« Vous êtes sûrs que j'avais le droit à un contact en arrivant ? »


L'homme se raclait la gorge, avant de rétorquer avec un certain calme.

« Eh bien... Nous aimons faire un peu dans le discret, et donc... »
« Et donc, vous n'auriez pas dit un seul mot. Vous auriez pu me faire rentrer dans la voiture. J'avais compris que vous étiez mon allié. »

Sans une parole de plus, Hei embarqua dans la voiture du contact. Un peu confus, l'homme se ressaisit, et rentra dans la voiture, alluma le moteur, et pris la route. La chaleur était telle que l'homme avait un peu la peau suintant de sueur, et que même avec les vitres de la voiture ouvertes, et la climatisation, l'air était bien trop chaud pour le conducteur. Mais Hei, lui, ne faisait pas de grimaces pour autant, et le vivait bien aussi.
La circulation était peu dense, et le voyage dura que trente minutes. Trente minutes de silence, où l'homme n'osa pas parler, et Hei n'en trouvait pas l'utilité. Il avait même allumé une cigarette à l'intérieur, même si le conducteur avait fort envie de lui dire que cela ne devait pas se faire, la présence de Hei le rendait mal à l'aise. Un parrain reste imposant, où qu'il aille.

Une fois le voyage terminé, Hei se trouvait pile devant la maison, toujours dans la voiture qui avait le moteur coupé. Il se pencha vers le conducteur et lui chuchota à son oreille.

« Vous avez mieux comme façon d'approche ? Klaxonnez. Peut-être qu'ils viendront nous accueillir à bras ouverts. »
« Eh bien... J'ai eu vent d'un futur départ. Ils ont pu obtenir des billets pour aller au Mozambique et... »

Sans attendre, Hei se retrouva dehors, avec sa valise à la main. Il arriva à la vitre du conducteur avant de toquer pour qu'il puisse entendre ce qu'il avait à dire.

« Attendez-moi ici. Ce ne sera pas long. »

Hei posa sa valise non loin du portail d'entrée. Il réitéra la même opération qu'à l'aéroport, et décida de sortir sa boîte-arme. Il effleura de sa main celle-ci, et grâce à son anneau de la famille Dimenticati, il insuffla sa flamme de la Terre, et attrapa aussitôt Aligator. L'arme à la main, il commença à avancer en direction de la porte.
Il ouvrit le portail, observa un peu le jardin si des quelconques pièges n'étaient pas établis, et avança prudemment vers le début de son boulot. Chaque pas se faisait plus léger, pour enfin se tenir devant la porte. Il ne savait si à partir de maintenant, il fallait la jouer rusé et silencieux, ou bourrin et arriver tambour battant. Son jugement intérieur lui donna raison pour la deuxième méthode.

D'un coup sec, il découpa la porte pour s'offrir la voie libre. Le bruit était tel, que deux hommes, un trapu et une corpulence moyenne, le regardaient de travers. Hei sourit. C'étaient deux des hommes de la photo.
Avant d'agir, un homme sortait de la pièce de devant avec une arme à feu, et commençait à presser la détente. Hei n'avait qu'une demi-seconde avant de réagir, et décida de foncer vers lui. La balle fut tirée, et Hei fit une légère esquive sur le côté. Malheureusement, la balle frôla son épaule droite, mais elle n'arrêta pas la course effrénée de Hei. Les deux autres hommes étaient trop occupés à chercher des armes convenables pour mettre le parrain hors-combat.

Hei ne se trouvait pas loin de sa première cible, mais le couloir l'empêchait d'effectuer un mouvement avec Aligator. Il devait se trouver dans son dos pour effectuer ne serait-ce qu'une taillade. Il planta son arme dans le sol, pour s'en servir comme d'une perche pour s'élancer au-dessus de la tête de son adversaire. Lui-même ne pouvait pas croire ce qu'il voyait, tellement que la fenêtre pour passer entre le plafond et sa tête était très réduite. Peu avant que Hei atterrisse, il attrape le dernier manche de son arme, pour l'enlever du sol. Il se rappela du mot de son bras droit, voulant que cela ne dégénère pas trop. Mais pas seulement : ramener vif ces criminels permettraient le meilleur accomplissement du contrat, et surtout, de montrer que son passé de tueur à gages et derrière lui.
Il décida alors de couper légèrement le derrière des deux jambes, pour atteindre les tendons. L'homme s'écroula peu après le coup, hurlant de douleur.
Pendant ce temps-là, les deux premières personnes avaient pu obtenir un tuyau, et une barre en fer rouillé. Hei voyait leurs armes de faible valeur, et esquissa un sourire. Cependant, quelques pas se faisaient entendre derrière lui. C'étaient ceux du deuxième trapu, et l'homme assez maigre. Hei analysa un peu la situation, avant de les balayer en faisant un cercle complet avec Aligator, côté non-tranchant. La violence du balayage était telle qu'on entendait la fracture du coccyx de chacun. Hei les regarda avec dédain

« Et dire que la Security n'a pas réussi à vous boucler une nouvelle fois. Encore une preuve que les mafieux resteront toujours la meilleure solution. »

Comme les cibles ne pouvaient pas se relever, il décida de fouiller un peu la maison. Il ne trouva cependant rien d'intéressant, surtout en ce qui concernerait un lien avec les Taishakawa. Cependant, il trouva un peu d'argent volés, et décida de le prendre comme preuve, même si la simple présence des hommes prouveraient déjà le tout.
Il sortit dehors pour observer le conducteur, toujours l'arme à la main, toujours en train d'attendre dans la voiture. Hei l'interpella, et le laissa venir vers lui avant de lui parler.

« Et voilà votre boulot de fait. Maintenant, je veux l'ar... »
« C'est-à-dire... Que ce ne sera pas nous qui vous payons. Il vous faudra attendre un peu encore, le temps que la Security viennent les sécuriser. »
« Faites vite alors. J'ai pas à perdre mon temps quand j'ai fini ma part du travail. »

L'homme prit peur et appela au plus vite la Security. Hei décida de se poser dans un coin en attendant l'arrivé des renforts. Il s'assit sur un banc dehors, observant le ciel découvert et bleu. Il jette de temps en temps des coups d'œil pour voir si l'un d'eux n'était pas debout. Pour en être sûr, il se leva, et assomma tout à tour chacun d'entre eux. Il rangea même son arme dans sa boîte, et ferma sa valise, pour la mettre à ses pieds.
La nuit tomba, cela faisait plus de 8 heures que Hei attendait impatiemment l'arrivée de ses commanditaires. Il tournait et virait, de gauche à droite. Il devenait de plus en plus frustré à l'idée de gâcher son temps à surveiller des adversaires aussi pitoyables qu'ils sont. Il voulait même secouer un peu le contact, par simple envie de le secouer. Mais au moment de le faire, des bruits de voiture se faisaient entendre. C'était la venue de la Security, pour les cibles que Hei s'est chargé de les surveiller.
Une personne s'avança vers lui, tout en tenant une sorte de billet. Hei observa en premier ce bout de papier, et aperçu comme destination « Australie ».

« Monsieur Dimenticati, sachez que nous sommes très reconnaissants de votre respect envers notre directive. »
« Un contrat est un contrat. Je fais ce qui est demandé. C'est tout »
« On peut dire que votre passé est... »
« Merci, je prendrais volontiers le billet de retour. »

La personne décida de lui tendre le ticket, avant de le laisser partir une nouvelle fois dans la voiture avec comme conducteur, celui qu'il avait vu à son arrivé.
Avant de démarrer le moteur, Hei ouvrit la vitre.

« Mettez l'argent sur mon compte. Je vous fais confiance pour cela. »

Et sans attendre, il fit signe au chauffeur de démarrer pour le ramener à l'aéroport. Sa valise se trouvait encore sur la banquette arrière, à côté de lui. Lors du chemin, il se demanda à quelle hauteur il sera payé. En effet, il n'avait pas spécialement entendu la première fois, et c'est plutôt son bras droit qui lui rappelle les conditions de réussite, ainsi que les indices.
Une fois arrivé à l'aéroport, il n'hésita pas à sortir de la voiture, sans dire un mot, ou même un adieu. Il entra à l'intérieur, et une personne lui conduisit vers son avion. Une fois à l'intérieur, et après qu'il fut installé convenablement, il ferma les yeux, pour s'endormir, le temps du voyage.
avatar
Masculin
Citation : "Jamais nous nous éteignerons."
RP en Cours : Aucun

Fiche de Personnage
Flamme(s): Terre [A] & Glacier [C+]
Réserve de Flamme:
500000/500000  (500000/500000)
Réputation:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG : A New Destiny :: # Néant # :: # Zone Neutre #-
Votez !

_________

Recrutement Staff
Familles/Groupes
Statistiques
Missions
Flammes
Carte