Situé en 2060, où toutes les familles que l'on connaissait ont été détruites par un terrible fléau. Une nouvelle ère se lève encore une fois.
 

Jeu 1 Jan 2015 - 1:07

Je suis...




> NOM : Detaro
> PRÉNOM(S) : Gokushi
> ÂGE : Vingt-trois ans tout neuf
> FLAMME(S) : Tempête, pure et dure
> FAMILLE : Indépendant
> GRADE : Tueur à gages
> RANG :

Code:
<font color=red><center><b>Indépandant</b><br>*Mercenaire*<br>Le Manipulateur d'ombre</font>


Mon corps



Gokushi est de taille pouvant se dire normale quoiqu’on ne puisse pas vraiment dire que quelque chose est normal ou non vu les différentes tailles de personne dans ce monde, mais je m'égare. Il mesure précisément un mètre soixante-douze et pèse un petit soixante-quatre kilogrammes. Il a le regard d’un enfant, voulant tout le temps jouer, quand tout va bien, mais, le combat commencer, son visage se transforme aussitôt en quelque chose qui vous donne des frisons plein le corps, les yeux qui demande le sang et son sourire amusé, moqueur presque, un visage de tueur quoi. Si non? Un petit sourire en coin tout le temps visible et les yeux toujours plissés qui font qu’on ne voit pas la couleur de ces derniers qui est d’un brun bois, que l'on peu voire très bien en combat ou en moment de sérieux. Notre jeune homme au cœur joueur et enfantin a les cheveux rouges rosés et ceux-ci son couper très court. Par contre, par-dessus ses cheveux, notre ami porte toujours, sinon presque, un bandana blanc tigré de ligne rouge, vous voyer pourquoi son surnom non? C'en est une des causes. Il s’est fait faire un tatouage tribal qui s’enroule autour de son bras gauche étant jeune qui fait environ un pouce de largeur. Question vestimentaire, il porte un chandail vert foncer court cacher presque en entité par une chemise, courte elle aussi, style kimono est de couleur blanche, qui encore une fois à des rayures de type tigré de couleur, rouge bien entendu, aux nivaux de son ventre. Cette chemise est assez longue et lui arrive à mi-cuisse, elle est également attachée au niveau de la taille par une ceinture verte foncé tout comme l’est son patentons long. Il n'aime pas être serré dans ses vêtements or, le tout est assez lousse si on exclut sa ceinture. Se linge qu'il porte n'est pas sur lui a cette effet, mais cela cache de nombreuses cicatrices qu'il a subies durant de précédents combats, pendant son enfance et même de nos jours, en tant que tueur a gage, la vie n'est pas toujours rose, tout le monde le sait. Sa plus significative cicatrice est sans doute celle qu'il a eue sur le flanc gauche qu'il a subit alors qu'il s’entraînait avec son amie d'enfance, Lily Hearfeel. C'était la première fois qu'ils s’entraînaient avec de vraies armes, par l'initiative de notre petit imbécile, et cela c'est fini avec le fait qu'il a subi une jolie cicatrice horizontale à cet endroit il porte une boucle d’oreille sur celle de gauche, un simple petit rond de colleur or,  tant à parlé de « bijou » autant vous dire qu’il porte aussi un bracelet qui n’est pas plus banal de colleur argenter quelque peut rouillé en forme de petit cercle ce rejoignant par de petits ovales. Il n’est pas super musclé ce qui pourrait trahir sa force au combat à ceux qui le sous-estimeraient avec son allure innocente. Gokushi a la peau beige, mais est quelque peut bronzer, voilà, vous avez le portait.

Enfin, c'était il y a peu, les aiguilles du temps on tourné mainte fois et maintenant Gokushi à changer. Ne voulant plus du nom de "Benitora" au fait qu'il à joins force avec une famille mafieuse et voulant un renouveau dans sa vie voulant finalement "retrouver" son nom d'origine, Gokushi à décider de changer de look assez radicalement. Se laissant pousser les cheveux, tout en coupant les mèches de droite, se les teindit complètement en bleu foncé, en ajoutant des tatouages sur les deux bras, assez imposant qui parcourt également son torse. Il quittera également son précieux bandeau tigré et changera de tenu. Optant pour un pantalon tout aussi lousse gris foncé avec le bas rayé par deux lignes pleines orange foncé pour la plupart du temps, tenu par une ceinture blanche avec des trous ronds, deux lignes parallèles qui font toute la ceinture, pas si différent vous ne trouvez pas, ce n'est quand même pas ses gouts qui ont changé. Il commença également à se mettre des bandages autour de l'avant-bras partant du poignet jusqu'a trois quarts de l'avant-bras, par utilité, mais cela lui donne un style plutôt sympa et laissant ses "bijoux" dans une petite boite qui se trouve chez lui : Le Benitora du passer à changer.



Mon cerveau



Detaro Gokushi : volonté et obstination, ces deux mots lui vont à ravir. Une montagne de volonté dans le corps, notre cher tueur à gages est près à faire tout ce qu'il peu faire, même les choses dangereuses pour son corps, pour atteindre son but et n’abandonnera jamais même s'il se retrouve dans un combat perdu d'avance, il trouvera la stupidité de ne pas fuir. Il est cinglé, vous me dites? Peut-être bien, qui sait, il s’est peut-être cogné très fort sur la tête étant petite. Traiter le de tous les noms, il s'en fou royalement et rigolera un bon coup en réponse en disant que "C'est peut-être bien vrai." De plus, plus le combat semblera dur ou même impossible, plus il voudra y prendre part. Il trouve un plaisir fou à combattre depuis l'incident qui est arrivé à sa famille, plus qu'avant, ce qui est inquiétant quelque peu. Puis que dire de son obstination légendaire, il c’est rentré quelque chose en tête? Espéré de le résonner est complètement futile, peut-être le ralentir ou perde votre temps au maximum. Toutes les choses en lequel il croit, pour lui sont sans aucun doute réelle, même s’il advenait à voir une preuve irréfutable du contraire de se qu’il croit, cela ne changera pas ses pensés à moins que vous soyez un ami, là, il pensera à réfléchir un peu. Il est très concentré sur l’amitié, frapper un ami, ou même une simple connaissance, reviens à le frapper plus de dix fois, et ceci reviens à le foutre en une colère inimaginable, vous imaginé si vous en blesser un, ou même pire en tué un? Hors les combats, Gokushi est comme un enfant, cherchant toujours à jouer, un petit duel amical part là et par ci, à fêter, avec beaucoup de saké, sa boisson préférée par-dessus tout, et surtout, d’un de ses plus grands défauts, mater les filles. Bien sûr il ne fixe pas leur rondeur comme ça devant tout le monde, je dirais plutôt qu’il les espionne aux endroits où elles ne portent pas de linge par exemple, les bains, les sources chaudes, etc. Sans pour autant être bien caché ou subtile, ce qui lui vaut la plupart du temps des bons coups. Bref, vous avez l’idée, c’est un pervers! Les filles toutes à l’abri! Il a toujours le sourire aux lèvres si tout va bien et même si les événements tournent à un certain degré de mal, prenant la vie comme un jeu bien amusant et en cherchant toujours de nouvel adversaire plus fort les uns que les autres, oui Detaro est quelqu’un qui affronte tout les personnes qui lui semblent fortes sur ça route pour le simple but de devenir le plus fort, mais surtout de s’amuser au maximum, son rêve quoi. Par contre, le combat commencer, vous avez à faire à un tout autre homme, son caractère change à celui d’un tueur. Voulant un combat difficile contre un ou même des adversaires fort pour donner à ce « jeu » plus de plaisir à y jouer pour pouvoir utiliser tout ses capacités en temps que combattant et sortir toutes les techniques qu'il a apprises aux files du temps. Trouvant le sang de son adversaire sur la lame de sa lance comme « jolie», il serra bien déçu si le combat n’a pas duré assez longtemps à son goût et mettra même fin au combat si l'adversaire ne lui donne pas assez d'adrénaline à son goût ou même au contraire, qu'une personne puissante jouerait le faible. Notre jeune enfant aux aires innocente, se transformant en un monstre assoiffé de sang, ne laissant nul vivant après son passage. Il pourrait tout aussi bien vous trouver intéressant si le combat dure assez longtemps ou que vous réussissiez à le mettre K.O. vous pourriez même vous faire un ami. Ce monstre était pourtant autre fois assez différent, mais le traumatisme lui a bien ébranlé l'esprit. Voilà, maintenant vous savez à quoi vous attendre.

Ce que je vais venger



Chappitre I : Une merveilleuse rencontre
Pourquoi devrai-je vous raconter son passé? Cela ne vous regarde pas, je crois. Mais bon, si vous me le demandez. Il eu pas mal la même enfance que tout le monde à quelque détaille près, ces détailles qui diffèrent : Detaro Gokushi est d’une famille très riche et à grand pouvoir. OK, finalement, pas si banal que ça son enfance. Oui, notre jeune garçon avait là meilleur éducation, était nourri avec de l’excellente bouffe, avait presque tout, question divertissement, le paradis quand on y pense non? Si on enlève le fait qu’il ne voyait presque pas ses parents, qu’il était puni très sévèrement pour très peu et qu’il ne touchait presque pas à ses jouets, car il devait étudier où s’entraîner… Oui cela pouvait être le paradis. Tout jeune, il sut crûment de la part de ses parents qu’il était dans une famille mafia et trouva cela... génial! Il avait toujours rêvé d’être ce genre de personne, pourquoi? Là était bien la question que tout le monde se demandait dans la famille malheureusement. Le lendemain, un entraînement assez dur l’attendait, mais il ne chialait pas, même pas un peu, voulant faire plaisir à son père, être le centre de l’attention quoi. Les entraînements ce passait beaucoup mieux que qui qu'onc aurait pu espérer et il réussit même à mettre un des gardiens de la famille à terre a l’âge de onze ans, c’était vraiment impressionnant la manière dont il s’y était pris. Le déstabilisant en attaquant que ces jambes puis au moment où le gardien s’y attendait le moins, Gokushi lui donna un uppercut au visage suivit d’une jambette qui mit son professeur au sol.

Oui vous avez bien compris, le jeune homme s’entraînait durement avec un des gardiens de la famille, plus précisément le gardien de la brume. Les deux s’entendaient bien, logique vus qu’il était frère, neuf ans de différence les séparaient, c'était son idole, le bien d'avoir réussis à le mettre par terre qu'il a eu, vous imaginez même pas. Il eut qu'une seule vraie amie dans son enfance, une fille plutôt chic qu'il a sauvée de justesse d'un désastre affreux. C'était la première fois qu'il voyait des gens aussi dégueulasses et ne se gêna pas pour se mêler de leur affaire même s'ils étaient âgés de plus de cinq ans que lui et étaient six. Oui, très téméraire et courageux le petit a treize ans. La fille, torse nu, en train de se faire maltraiter par des imbéciles heureux, il voyait la scène juste au moment où les choses étaient tournées au vrai viol! Un des types mit sa main sur son pantalon, voyant bien que la fille, dans cette petite ruelle, ne voulait 100 % rien savoir de ce délire, il se décida de charger, et s'occupa d'eux en un rien de temps, ses entraînements n'avaient pas servi à rien. Le chef, s'en doute, se mangea un puisant coup de paume dans le dos, elle fut même brisée, sa colonne, tant mieux tien! Les autres se prirent plusieurs coups divers, coup de poing en pleine tempe pour deux, des coups de pied retourner dans les côtes pour un, il en assomma même deux autre d'un coup solide sur le cou, le restent, il se contenta de les tabasser. Il alla même trop loin et tua d'un coup de pouce en pleine gorge au supposé boss de du troupeau, il y avait été a fond dans se combat, il n'en sortira pas idem, mais qu'importe, il venait de sauver une personne il en était fière et ça, rien ne lui enlèvera. Il enleva son chandail et entoura la fille qui était environ du même âge que lui puis lui dit clairement :


    – Yo ! Tu devrais t’entraîner avec moi, comme ça tu pourras éviter les emmerdes comme celles-là. Ha ! J’m’appelle Gokushi, Detaro Gokushi, enchanté!

Depuis ce jour, ils sont de très bon ami, meilleur ami pour la vie même. La ramenant à la maison quelques jours plus tard ayant reçu sa réponse à son "invitation". Son frère sourit, son père était encore pas là, rien de nouveau sur ça, sa mère fut émut et cela lui foutu la gêne un moment, c'était bien drôle à voir pour les autres qui étaient présents, c'était... mignon? Enfin, au début, Detaro y allait mollo quand il s’entraînait contre elle, bien oui, les combats son les meilleurs entraînements selon son père, quoi de plus vrai en plus. Puis, augmentant toujours plus le niveau qu'il y mettait, la mettant à terre neuf fois sur dix, non, il n'y allait pas par quatre chemins, il voulait, la rendre plus forte et allais réussir. Son frère préféré, les observaient toujours quand même, pas deux enfants qui se batte sans surveillance. Un jour, Gokushi poussa un peu trop, et amena de vrais sabres à leur entraînement. La demoiselle, du nom de Lily Heartfeel, refusa bien net au départ, mais le jeune insistât un peu trop longtemps et elle fini par accepter, deviner quoi, le frère était partit, pas de surveillance donc. Un duel avec de vraies armes blanches, ils n'étaient pas près pour ça, et ceci finis en catastrophe, heureusement, que pour l'aspirant de la famille. Trancher comme ile le faut, bien horizontalement, un niveau des côtes sur le flanc gauche. Bien sûr son cri de douleur alerta bien vite les autres gardiens et celui du soleil arriva dans un bon temps pour lui sauver la peau.

    Ozaria – Non mais bordel t'as pensé a quoi Go-kun!? T'es pas assez formé pour sortir les sabres d’entraînement réel! Surtout si JE suis pas là, t'es bête où quoi? T'aurais pu blesser ta jolie petite amie!

Ozaria, belle jeune femme, sa sœur, oui oui, je vous expliquerais dans pas long se qui se passe dans cette famille mafieuse. Elle continua à l’asséner de petit coup de poing et de petite insulte, lui énumérant tout plein de scénarios qui fessaient rougir Lily par moment et m'y en colère Gokushi au final.

    –C'est jamais le moment! Et puis j'ai pas demandé que tu me soignes aussi Ozaria!

Enfaite, il était en colère après lui même, il avait bien pris compte que si cela aurait été lui qui aurait blessé Lily, il ne s'en serait jamais remis, mais c'était lui le blesser, alors tout allais bien, plus de connerie avec des armes bien tranchantes, il avait retenu la leçon. À quinze ans, son père décida d'en faire le gardien de la tempête de la famille, oui, les membres de cette famille étaient tous frère et sœur, c’était un cas assez spécial comme famille. Son fonctionnement est pour lui très simple a comprendre, il y a le parrain, et oui il se devait d’être un homme et non une femme, qui lui se devait d’avoir plusieurs femmes, être polygame quoi. Avec les nombreuses femmes, il fessait de nombreux enfants qui eux était prédestiner à finir comme membre de la famille, alors avoir des taupes dans la famille était presque impossible et la confiance était facile à construire entre les membres. De plus, il obtint une magnifique boite animale et une boite-arme pour son entrée au sein des plus forts. Une lance de la tempête tout banal qu'il n'apprécia pas tant que cela en vue qu'il possédait déjà sa lance fétiche et un magnifique tigre blanc de la tempête pour l'animal qu'il affectionna tout de suite. C'était a son image, de plus que le surnom qu'on lui avait si gentiment donné, idée de son frère-idole, était : Akai Shippuu no Tora Hon’pou ce qui signifie "La Tempête Rouge du Tigre Sauvage", qu'il avait adopté sur le champ.

Chapitre II : Un vieil excentrique et cinglé.
Il atteint les seize ans à peine et son père voulait tenter quelque chose d’assez dangereux pour son âge, qui était d’aller lui faire apprendre des techniques de combat d’une vieille connaissance qui avait été redouté par le passé. Il y avait aussi une facette cachée dans cette décision ce que tout le monde ignorait sauf le père. Detaro Gokushi alla donc au repère de cette personne deux semaines après son anniversaire, après avoir dit, à cette fête, un joli au revoir bien sûr à Lily. Un bon gros :


    –Quand tu me reverras, J'serrai super fort! J'pourrai te protéger avec encore plus de facilité.

Puis rigola un bon coup. C'était une forte amitié entre eux, enfaîte, Gokushi avait commencé à l'aimer assez tôt, mais se sentant trop con, pas assez bien pour elle selon lui, il ne lui dit jamais, ne sachant pas par contre qu'elle aussi l'aimait, et ce, depuis le début. Les semaines passèrent et notre jeune homme enthousiasme débarqua de la voiture qui était venue le porter puis aussitôt qu’il eu fait trois pas hors de la voiture cette dernière repartit. Il regarda le ciel bleu clair, c’était une belle journée ensoleillée et dégagée de nuage avec de petites rafales de vent qui rafraîchissait un peu, puis il soupira tout en baissant la tête.

    – Il avait hâte que je quitte la voiture lui… Bon, le vieux que mon père me parlait vis ici, j’ai hâte de m’entraîner avec lui ! Si ce que mon père dit est vrai, je deviendrai super puisant et je dépasserais mê/…

Un bâton de bois fonça en piquet vers notre ami qui n’avait pas encore fini sa phrase, il se le serait pris en plein milieu du front s’il n’avait pas bougé, cela l’aurait peut-être mis dans un coma plus ou moins grave. Mais il avait agi avant, sortant sa lance de son dos pour donner un coup horizontal qui coupa parfaitement se bout de bois "ennemi", les deux morceaux de bois qu’était devenu le bâton tombèrent par terre. Cette lance a l'apparence de couteau quand elle est au "repos" lui a été donné par son frère favori lorsqu'il était tout jeune et l'adorais énormément, pour ne jamais s'en séparer même que, à l'école il l'avait sur lui, en cachette bien sûr, mais ne l'utilisa jamais, problème d'école, cela se réglait facilement avec son corps simplement. C’était devenu son arme de prédilection à la minute où il l'eut en mains. Puis, Gokushi squatta l’endroit pour repérer l’ennemi qui l’avait attaqué, ne sachant plus très bien d’où est-ce que le bâton vînt il inspecta en 360 degrés pour ne rien trouver.

    ??? – Tu manques d'entraînement voyou. J’ai bien dit à toutes les familles que je refusais de prendre d'élève, alors retourne d’où tu viens koso, cela serra sûrement meilleur pour toi, et moins dérangeant pour moi.

Un homme était dos à dos à Gokushi, ce dernier se retourna en position d’attaque croyant avoir à faire à un agresseur. L’homme mystérieux donna un simple coup rapide sur le plat de la lame de la lance de notre jeune Detaro avec la paume de sa main tout en se tournant pour lui faire face, ce qui fit lâcher l’arme tant chérie en question à notre cher ami. Étant maintenant face à face, Gokushi put voir son interlocuteur, un vieil homme, il n’y avait pas grand-chose de particulier aux yeux de Gokushi. Le jeune homme se mit à réfléchir et se dit une chose qui s'avéra juste :

    – … Vous ne seriez pas le vieux dont mon père me parlait? Vous êtes supposément fort matière combat non? Vous pourriez m’entraîner?– Tant d’innocence, n’as-tu donc rien retenu de ce que je viens de te dire jeune homme ? Je n’entraîne plus personne maintenant et…– A oui… mon père m’a dit de vous remettre cette lettre… elle est… Ha v’là ! Tien. Je sais pas qu’est-ce qui est écrit, il ne voulait pas que je regarde, j’ai jamais le droit de rien faire de toute façon avec lui… Ha ouais... et aussi se coffre, tenez.

L’homme âgé prit la lettre et la lut, il eux un petit sourire aux lèvres presque forcé puis fit signe au jeune homme de le suivre se qu’il fit avec enthousiasme voyant qu'il serra entraîné avec une personne que son père disait puisant, cela allait être intéressant aux yeux de notre Detaro Gokushi qui ne disait jamais non à un défi de cette taille. Effectivement, il fut entraîné par le vieil homme qu’il appela "sensei" après un moment, forcé d'admettre qu'il était vachement fort malgré son âge. L’entraînement qu’il subit était de taille en effet, il avait seulement six heurs de sommeille par jour et quarante minutes pour manger pour chaque repas, le reste était de l’entraînement, que de l’entraînement intensif qui plus ait. Vous vous imaginez? Seize heures d’entraînement intense à chaque jour, et ce, pendant deux ans!? Personne de normal ne serait resté jusqu’au bout, mais notre jeune homme avait donné tout se qu’il avait et en demandait encore plus certain jour ce qui résulta que le vieux maître le foutait K.O., le forçant a prendre un petit sommeille. Il passa ces deux ans presque enfermer dans cet espace perdu à s’entraîner, manger et dormir, il y avait bien sûr quelque jour ou il devait se reposer les muscles endolorit par le trop d'effort, mais ces quelques jours étaient assez rare soit environ une à deux fois par mois.

Gokushi ne questionna pas les méthodes d’entraînement étrange que le vieil homme lui faisait faire et finit par apprendre des techniques oubliés de nos jours comme le maniement des ombres. Il était capable de faire apparaître jusqu'à quatre autres lui qui avait la même force de combat que l’original, bien sûr, concentration et force mentale élevée étaient nécessaires. Il apprit également le Hassun qui est une technique secrète du vieux monsieur. Les deux ans passèrent sans trop d’encombres, m'enfin, c'était quand même l'enfer de faire que ça et s'ennuyait souvent de Lily, et Gokushi finit par en ressortir plus fort que jamais. Il se sentait prêt à affronter n’importe qui maintenant, mais il était loin d’être le plus fort de cette planète bien entendu! Les au revoir avec le vieil homme au nom lui étant toujours inconnue ne furent pas dramatiques, un simples « merci » et « au revoir » suffire de la part de Gokushi. Le vieux tant qu'a lui, redonna le coffret qu'il lui avait donné a leur premier rencontre. Lui disant que c'était de son père, pour compléter son Tigre Blanc, il la prit avec joie, impatient de savoir c'était quoi, une boite, celle qu'on utilise dans se monde mafieux, que contenait-elle, de son magnifique blanc ivoire et ses dessins de flamme envoûtants, est encore un mystère même pour lui. Il rentra enfin à la maison après avoir simplement marché tout le chemin, plus que deux centaines de kilomètres à pied et se sens pose, cela était quand même impressionnant, mais moins dure que ses entraînements précédents.

Chapitre III : Taishaka
Il voulait a tout prit défié le gardien de la brume maintenant, mais en ouvrant la porte d'entré, il vu qu’il avait manqué un grand "spectacle", lequel ? Un spectacle sanglant, morbide et horrible qu’avait subi sa famille voilà lequel ! Un massacre total de la famille. Qui avait fait ça, et pourquoi? Notre jeune homme ignorait les deux réponses, mais voulait coûte que coûte le savoir. Il ne chercha pas longtemps pour voir son frère coupé horizontalement jusqu’au milieu du ventre avec le bras gauche couper. Ce dernier était bel et bien mort, Gokushi refoula sa rage de vengeance pour le moment et souleva le corps de son frère aîné puis alla dans la cour arrière, là, il lui creusa un piteux tombeau, il méritait au moins ça, et fit de même pour tout les autres qu'il pouvait trouver. Il retourna ensuite à la maison et chercha son père, quelques minutes plus tard il le trouva, mort également, la tête tranchée et le corps transpercé au moins dix fois. Qui avait été assez fort pour détruire une famille complète ainsi ? Étaient-ils plusieurs sur ce coup ? Encore des questions qu’il devra se charger de trouver les réponses plus tard. Il fit la même chose que ses frères et sœur, mais en le soulevant, un petit papier sortit de la poche du défunt père, Detaro déposa son père sur le lit et ramassa le papier pour ensuite le lire. Il était taché de sang, ce qui capta l'attention de Gokushi était : « ¤¤is¤¤ka » (¤ = tache de sang bloquant la lettre). Il écrasa de sa main le bout de papier, ampli de rage, l’envie de faire payer cher ceux qui avaient osé faire cela, mais le papier était beaucoup trop tachée pour y voir clair de ce qu’il y était écrit.

Qu’une seule chose en tête, oubliant tout le reste et ne cherchant malheureusement pas à savoir si son amie avait été épargnée par ces monstres, il se dit qu’il trouvera le coupable et le tuerai sens aucune pitié de sa lance. Le temps passa et cela ne fut pas bien long avant qu’il ne sache qui était derrière l'annihilation de sa famille, les Taishaka avaient commencé un grand massacre depuis peut, détruisant famille mafieuse par famille. Il apprit même que les Vongola avaient subi le même sort il y a fort longtemps. Il se dit que cela ne pouvait être qu’eux, de plus que leur nom concordait parfaitement à se que le bout de papier avait d'écrits, il l'avait encore en tête, le sang aussi. Sachant maintenant qui détruire pour venger la mort de ses proches, il alla dans un compartiment secret de la chambre de son père et en ressortit avec une boite-arme noir bien sombre, l'héritage de la famille pour la tempête, il ne toucha pas les autres boites pour les autres gardiens, les laissant bien à leur place à l’abri de tous. Il l'avait déjà vu en photo, tenue par son précédent, et même que son père le lui a montré, un trident aussi magnifique que destructeur, a se que sont père lui avait dit.

Chapitre IV : Quête de Vengeance
À dix-neuf ans, le temps ne passe pas sans qu’il ne s’entraîne et ne voyage pour finalement retourner au Japon, car là, était leur emplacement, au Taishaka. Il se dit qu’un jour viendra où il tentera de leur faire subir le même sort qu’il on fait subir à toutes les familles mafieuses s’opposant qu’un peu à eux. Un jour, Detaro Gokushi, irait à leur Q.G. et tentera de les annihiler! Bien sûr, courant à sa perte par ce fait, un simple hommes ne peu pas vaincre autant d'ennemis si puisant, peut importera sa force. Sera-t-il sauvé par un ange gardien à temps? C'est bien ce que nous saurons...

Chapitre 4.5 : Un nouveau foyer?
Suite à un combat des plus passionnant avec un dénommé Masayoshi Sora, un combat à match nul entre ce dernier et Detaro Gokushi, Sora a gagné en quelque sorte le respect du tueur à gages, voulant surtout se rebattre contre pour revivre telle sensation. Masaypshi, après leur combat qui était presque un combat pour la mort d'un au départ suite a une mission que l'homme devait faire, offrit une carte, des apparences plus qu’étranges d’un masque d'une moitié bleu et l'autre blanche, entourée par une sorte de soleil en couleur contraire, le coté du masque bleu, le soleil est blanc, et le coté du masque blanc, le soleil est bleu. Le seul fait qui insiste le mercenaire à garder la carte fut les mots qui l’accompagna:


    Sora – Si tu veux un autre combat avec moi, garde ça sur toi.

Gokushi ne se fit pas prié, et garda la carte en tout temps, la rangeant dans sa boite stockage, au milieu de ses bouteilles de sake, en attendant d’un quelconque signe de cette carte pour pouvoir combattre Masayoshi Sora. La vraie signification de cette carte? Il l'ignore, mais le saura sûrement lors de leur prochaine rencontre. Qui arrivera plus vite qu'il l'aurait cru, car quelques semaines plus tard, un appelle de sa part, lui demandant de se rendre à Dijon, a une telle adresse pour le rencontrer. Il ignora tout le reste, et alla se prendre un billet illico, direction France, un des rares pays qu'il avait pas visités. Son arrivée fut un vrai fiasco, car il ne parlait pas un traitre mot français... Il réussit par miracle a trouvé le lieu, un grand château fraichement construit, aux beaux milieux de nulle part, mais très luxurieux. Benitora y entra, et que ne fut pas sa surprise ultime lorsqu'il vit non seulement des gens qu'il avait déjà vue... mais également la personne qu'il pouvait aimer sans gène, Lily était présente!

[ ICI ]

Après petite retrouvailles vite faite, et le grand discours de leur nouveau Parrain commun, tous ses fiers et très différents gardiens vaguèrent à leurs occupations, lui, ne réussit pas tout de suite a aller voir Lily pour lui dire sa réponse finale et évidente... Malheureusement, la disparition de Sora et Shinji chamboula trop Alyss et puisqu'elle était désignée comme bras-droit par Sora, elle prit la décision de détruire la famille avec un joli discours presque amoureux pour son parrain. La nouvelle famille que Gokushi pensait avoir trouvé, se vit disparaitre plus tôt qu'elle n'aurait dû, mais il se dit que c'était pour le mieux, vu ce qu'il planifiait était pour bientôt.

Chapitre V : Toujours plus de puissance
Les jours se succédaient et il était retourné au Japon finalement, bien mieux chez lui. Les missions s'enchainaient avec des réussites écrasantes pour sa réputation de tueur à gages presque réputé "professionnel", se faisant de plus en plus un nom. L'argent s'amassait, et notre ami put penser à améliorer son effectif pour le grand jour de sa vengeance. Il réussit même a dégoté le bien ultime qu'il ne pouvait pas rêver, la bague de la Tempête de rang S, la seule et unique bague au monde qui pouvait lui donner autant de puissance, autant de force, qui pouvaient lui donner sa vengeance, l'anneau du Ragnarok! Fier de son achat, il se trouvait pourtant pas assez fort, et voulais tester jusqu'où il pouvait aller... eh bien c'est ce qu'il fit, avec excès dangereux en faisant un pari des plus risqué.

[ ICI ]

Avec ceci, il était sûr de réussir, sans doute possible, il pouvait le faire, il allait le faire!

Chapitre VI : Quoi?
Il décida qu'il était enfin prêt, qu'il avait suffisamment attendu, et qu'ils devaient mourir maintenant. Je parle bien sûr de son idée de vengeance de détruire les Taishaka entièrement. Il ramassa ses affaires, n'avertit surtout pas Lily, sauf pour une note dans son logement qu'elle finira bien par aller voir et trouvera cette note, et fonça a dos de Tigre Blanc de la tempête vers la "Tour" final. Il constata que les Taishaka, cette famille redoutée ne l'était pas pour rien malheureusement. Après plusieurs combats violents, il avait quand même réussi à tuer quatre de leurs gardiens à lui seul... avant que les autres se rassemblent, ainsi que leur parrain. Le combat fut rude, mais épuiser autant en flamme, qu'en sang, qu'en moyen, Gokushi se fit exterminer, il était fort, très fort même, mais pas imbattable. . . Fin tragique? Ne l'enterrer pas trop vite je vous prit... Alors qu'il était agonisant au sol, en train de regarder son futur bourreau, sa boite le plus utiliser qui possédait un semblant de volonté, son Tigre Blanc, ressortit de nouveau de sa boite, seul, sans que des flammes est été mise dedans, détruisant le conteneur. Bien sûr, à l'étonnement de tous. Comment? Enfaite s'est fort simple a comprendre. Les flammes de dernière volonté sont, comme leur nom l'indique, la source de la Volonté de l'utilisateur, et comme cette boite à été le plus en contacte et "nourrit" par celle de Gokushi qui voulais a tout prit ce venger, mais surtout, qui voulais retrouvé Lily, ses possibles amies, enfin, vous comprendrez, la volonté le plus forte chez un être vivant, c'est de Survivre! De par la quantité immense de flamme que cette boite-animal avait ingurgité, et la flamme d'une pureté rare de Gokushi ainsi que sa grande volonté qui ne le fait jamais flancher, sa boite avait hérité de cette volonté, et voulait l'accomplir pour son utilisateur.

Mais bien sûr... que peu faire une simple boite de rang A, seul, pas a pleine puissance, contre trois gardiens et un Parrain nettement supérieur, avec la mythique boite cambio format de ce parrain redoutable? Rien, et le tigre ne le savait que trop bien, mais voulais sauver la mort de son maitre, alors le tigre se tourna vers son "ami", et que fit-elle? Rangeant ses griffe, il donna un puissant coup de patte dans le ventre de Gokushi, le faisant volé plus loin, percutant la fenêtre, la brisant, et tombât d'un étage "x", qui était surement supérieur a 15, du QG Taishaka... Mort certaine? Évidemment... s'il n'avait pas atterri dans une ruelle où on avait déposé plusieurs matelas à jeter, la chance non? La chut fut quand même brutal, ne vous imaginez pas qu'il soit idem, mais certainement pris pour mort par les Taishaka, pensant qu'il ne voulait pas "survivre", mais échapper aux tortures inhumaines qu'il aurait pu subir s'il était resté a l'intérieur. Son autre boite-animale bougea d'elle-même en tout temps, mais Gokushi dans un semi-coma, n'avait plus de volonté a donné, et le "miracle" de la boite qui sort seul ne pouvait se reproduire... Heureusement, personne n'était venu le voir ou le dépouiller, trop effrayer par l'aura qui commençait a émettre de Gokushi et de sa boite qui semblait dangereuse.

Il fini par se réveiller, non dans un hôpital, ni dans la ruelle encore... mais dans un logement de motel 'cheap', a ses cotés une jeune femme presque nue le collant, et non, ce n'était pas Lily Hearfeel. Qui était-ce alors? En temps normal on la dirait "Stalkeuse obsédé", mais vu que ceci lui a permis de sauvé notre héros... Elle se présenta, Louise Firestar, une lieutenante de la Security, cette belle jeune femme suivait les éploie qu'elle coïnciderait "fantastique" et même "viril". Vous aurez compris qu'elle était folle amoureuse de notre jeune mercenaire à un point fort étonnant alors qu'elle ne l'avait jamais réellement rencontré de près. Elle lui expliqua la situation... mais sa réaction lui brisa le coeur.


    – … Désolé, mais... de quoi vous parler? ... Qui suis-je?


Oui... la chute ne l'avait pas laissé idem comme j'ai mentionné, et son cerveau eu un choque telle qu'il ne se rappelait même plus des flammes de dernière volonté, et comment les utiliser... il était rendu inoffensif. La seule chose qu'il restait était ses réflex, et étant un excellent combattant, il pouvait se battre et gagner sans trop de dégât, sans trop le vouloir également... Gokushi Detaro n'existe plus, pour le moment. Il décida quand même de garder le pseudo de Benitora, car il aimait bien, simplement, et pour l'instant, il reste un peu avec cette femme plutôt étrange celons lui, mais puisqu'elle l'à aider autant, a ce qu'elle dit, puisqu'il ne peut pas le savoir, il lui doit gros... que va-t-il lui arrivé maintenant que tout le monde va le croire mort... Est-ce que vous, vous le croyez mort?


Mon armement


> BOÎTE ARME :
Lance de la tempête :
Une simple lance banal avec de la flamme de la tempête ornant sa pointe, la rendant bien dangereuse. Manche en bois et une simple pointe comme une flèche, en fer, rien de bien extraordinaire. Gokushi la sort très rarement en vue qu'il aime bien sa lance portatif.



> BOÎTE ANIMAL :
Un Tigre blanc à rayures rouges : Attribut Tempête
Très "banal", il s’agit en faite d'un simple tigre, blanc avec toute logique, avec des rayures rouges aux lieux de noir, un tigre très bien apprivoiser qui n’attaque que lorsque son maître lui demande ou est en danger. Il est bien plus imposant que la normale et fait un bon 371 centimètres de long pour un imposant 427 kilogrammes. Gokushi n’as fait aucune technique combinée avec son animale pour le moment si ce n’est qu’attaquer en même temps pour réduire la défense de son adversaire. Il utilise cette boite que très rarement contre des adversaires de taille ou pour nettoyer les faibles qui lui bloqueraient la route. Sinon le caractère de ce tigre, toujours sans nom, est très distant envers les autres si ce n'est que les personnes qu'il lui plaît, il ne réagira donc pas tant que son maître lui dit de faire quelque chose.

> BOÎTE(S) DE STOCKAGE :
Des bouteilles de saké…vous en voulez ?





> STYLE DE COMBAT : Benitora est un petit rapide, sa vitesse est bien extraordinaire, mais se n'est pas pour autant qu'il n'a que ça comme atout, ses coups de lance son puisant et déroutant, mélanger avec son agilité, il trouvera toujours le temps d'attaquer. Il est du type, "Fonce dans le tas" mais ne ferrait "jamais" rien de suicidaire, si on puis dire. Il sait quand l'ennemi est fort avec un sixième sens qu'il a développé durant son entraînement, voir les aura des gens, meurtriers ou non, il saura votre force à moins que vous sachiez la dissimuler. S'il trouve quelqu’un de très fort, il serra tenter de le défié, amicalement bien sûr, a un duel. Il est aussi très têtu et n'utilise presque jamais ses boites, peut-importe les quelle en combat, l'adversaire en face de lui doit lui donner beaucoup de misère avant qu'il ne se décide a combattre en utilisant sa flamme de la tempête. Pourquoi? Parce que c'est bien plus marrant ainsi!

Celui qui me contrôle




> PRÉNOM/PSEUDO : Julien / Kileroy
> COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?Vous savez qui je suis!?
> SUGGESTIONS? Plus de membres!
> FRÉQUENCE DE CONNEXION : 23.9/24
Indépandant
*Criminel*
Amnésique recherché
avatar
Masculin
Citation : «Désolé mais... vous êtes qui?»
RP en Cours : Keiji/Libre; Calyss/Libre ; Qui veux s'ajouter?
Double Compte : Iryu

Fiche de Personnage
Flamme(s): Tempête [A/S]
Réserve de Flamme:
1000000/1037500  (1000000/1037500)
Réputation:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://kyo-rpg.pureforum.net/
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Mar 2015 - 9:17
mental : 2/4
histoire: 3.5/4
logique : 5/6
original: 3/6

+1 pour le physique

Ce qui donne un rang A, cela correspond au niveau de flamme que tu peux sortire en tant que amnésiques( si tu arrive a sortire une flamme~ ) n'ayant plus ta vengeance pour te motiver.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG : A New Destiny :: # Le Commencement # :: Gestion des Personnages :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées-
Votez !

_________

Recrutement Staff
Familles/Groupes
Statistiques
Missions
Flammes
Carte